Accents d’Europe – Européennes: le Brexit Party a le vent en poupe

| | Episode du | Durée : 00:19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault. *** À partir du 1er avril 2019: - Diffusions vers toutes cibles: du lundi au vendredi à 17h40 TU - Diffusions vers le monde sauf Afrique: du lundi au vendredi à 21h10 TU - Diffusions vers le monde sauf Afrique sauf Paris: du mardi au samedi à 03h40 TU.

Retour en fanfare pour Nigel Farage sur la scène politique britannique, après avoir disparu le lendemain du vote sur le Brexit. Il revient avec le Brexit Party, créé spécialement pour les élections européennes. La nouvelle formation de l’ancien leader de UKIP caracole en tête des sondages, avec 28% des intentions de vote, devant Labour et loin devant les Conservateurs de Theresa May. Marie Billon s’est rendue dans un pub au sud de Londres, bastion des partisans du « Leave ».

Quel maintien de l’ordre face à des manifestations de plus de plus violentes ? Les manifestations plus ou moins mouvementées tous les samedis des «gilets jaunes», depuis presque 6 mois sont venues rappeler que l’encadrement d’une foule nécessite un précieux savoir-faire. Même si elles ont été contenues par la police, celles du 1er mai 2019 à Paris ont encore fait 24 blessés chez les manifestants, et 14 parmi les forces de l’ordre. Un bilan qui pose la question de la stratégie des forces de maintien de l’ordre en France. Comment font nos voisins européens, peut-on s’inspirer de leurs exemples ? Avec Daniel Vigneron du siteMyEurop.Info.

En Albanie, un centre offre un toit et du soutien à la communauté LGBT. Sous la dictature d’Enver Hoxha, être gay était totalement tabou, et même en 1995, l’homosexualité était punie de dix ans de prison. Bien que la législation ait considérablement évolué, les personnes LGBT restent soumises à d’importantes discriminations et sont parfois rejetées par leur famille. A Tirana, le centre Streha offre un toit et un soutien psychologique à des jeunes personnes qui ont souffert de violences physiques ou morales. Louis Seiller.

La première Gay Pride de Bosnie-Herzégovine devrait avoir lieu à Sarajevo le 8 septembre prochain. Une nouvelle qui a immédiatement provoqué un torrent de réactions homophobes, sur les réseaux sociaux et même au sein de la classe politique locale, Simon Rico.