Dire «Non» à l’antisémitisme en Europe

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault.  

Demain mardi, 14 partis politiques appellent à défiler en France et place de la République à Paris. En cause, les injures antisémites proférées contre un intellectuel français par des manifestants « gilets jaunes », mais aussi la hausse des actes antisémites. La chronique d’Eve Minault.
Selon un rapport commandé par l’Union européenne et présenté en décembre dernier, c’est toute l’Europe qui est menacée par une déferlante antisémite. Il s’agit de l’enquête la plus vaste du genre réalisée dans le monde. Elle a été menée par l’agence des droits fondamentaux de l’Union européenne la FRA, dirigée par l’irlandais Michael O’Flaherty : au total 16 000 personnes de plus de 16 ans.
Autre enquête, mais résultat tout aussi inquiétant : la vaste étude d’opinion commandée par CNN et diffusée en 2018 dans sept pays d’Europe
En France, 21% chez les 18-34 ans n’ont jamais entendu parler de l’holocauste. Tandis qu’un tiers déclare « ne pas connaître grand-chose » voir « absolument rien » chez les jeunes Allemands.
Et l’antisémitisme en Europe prend aussi la forme d’une guerre mémorielle. Contre la mémoire de la Shoah ou plus insidieusement par le biais d’une approche révisionniste.
Ainsi en Hongrie, un pays ou 600 000 juifs ont péri durant la Seconde Guerre mondiale en raison de la collaboration entre le régime et le 3ème Reich, les musées d’histoire se succèdent et font polémique. Après « la Maison de la terreur », déjà très controversée, le gouvernement Orban veut ouvrir un nouveau musée « la Maison des destins ». Avec là, encore, le risque de minimiser le rôle de la Hongrie dans l’holocauste. A Budapest, Florence La Bruyère.
Mauthausen
Comment moderniser les musées sans trahir la mémoire ? Dans le camp de Mauthausen en Autriche, la construction d’un ascenseur pour permettre l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite est vécue comme une trahison. Le comité représentatif des survivants des camps s’estime bafoué. Il n’a pas été consulté. La mémoire du camp n’est pas respectée. Reportage sur place de Céline Beal.
Thessalonique, au nord de la Grèce, ville symbole de la communauté juive des Balkans. 50 000 juifs ont été déportés durant la Seconde Guerre mondiale. Et depuis, la ville n’a de cesse de travailler sur la mémoire. Ce qui suscite aussi des réactions violentes. En Grèce, notre correspondante Charlotte Stievenard.
La maison Anne Franck
Et s’il est un témoignage incontournable en Europe, c’est bien celui d’Anne Franck, jeune juive allemande cachée à Amsterdam, puis arrêtée, déportée, avant de mourir dans le camp de Bergen-Belsen à l’âge de 15 ans. Plus d’un million de visiteurs se pressent chaque année dans la maison où elle a vécu, le musée s’est aujourd’hui modernisé pour attirer la jeune génération. Reportage de Juliette Rengeval.

Pays-Bas: l’économie circulaire a le vent en poupe

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault.  

Réduction de la consommation, recyclage, réutilisation… Les principes de l’économie circulaire sont très anciens. Face à la dégradation de l’environnement, ils ont aujourd’hui le vent en poupe. Pour l’Onu, le monde peut éviter les pires effets du changement climatique en passant à une économie circulaire. Au niveau européen, Jyrki Katainen, le vice-président de la Commission chargé de l’emploi, de la croissance et de l’investissement estime que les deux grands facteurs de croissance dans les prochaines années seront le paquet économie circulaire-intelligence artificielle. Les Pays-Bas l’ont bien compris, et sont très en avance en la matière. A Utrecht, de Juliette Rengeval.
 
Zéro déchet ou zéro gaspi, le défi de plusieurs villes françaises. Chaque année, un Européen produit en moyenne 600 kg de déchets. Un Français, c’est 573 kg, soit deux fois plus qu’il y a 40 ans. Dans un souci écologique, le défi « zéro déchet » est né à l’initiative de municipalités. Les familles y participent volontairement, comme à Lille, Lyon, Nantes, Nîmes, Amiens, ou encore Roubaix. L’idée est d’essayer pendant une période donnée d’apprendre à réduire au maximum ses déchets, de les trier et d’ainsi réfléchir à sa consommation. Lise Verbeke, dans le nord de la France.

L’Autriche a décidé d’interdire les sacs plastiques à partir de 2020. Elle emboîte ainsi le pas à d’autres pays, comme le Bangladesh, le Rwanda, ou la France qui veulent endiguer la marée de déchets plastiques que nous produisons. L’Autriche va ainsi plus loin que l’Union européenne, avec sa directive « Single use plastics », sur l’interdiction des pailles et des gobelets. Céline Béal.
Enfin, cela ne vous aura pas échappé, nous sommes le 15 février 2019. Au Pays-Bas, comme en Belgique, c’est la journée du pull. Les habitants sont invités à baisser le chauffage et compenser par des vêtements plus chauds, Antoine Mouteau.
Le choix musical de Vincent Théval, Rina Mushonga Narcisco (Pays-Bas).

Anna Soubry, une élue pro-européenne au franc parler

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault.  

A un mois et demi de l’échéance, les députés britanniques restent plus que jamais divisés sur le Brexit. Profitant du débat, un certain nombre d’élus en ont profité pour sortir de l’ombre. C’est le cas de la conservatrice Anna Soubry, députée de Broxtowe, dans le nord de l’Angleterre depuis 2010. Cette fervente européenne, au franc parler, a voté contre le Brexit et elle soutient l’idée d’un second référendum. Marie Billon.
La Soft Border Patrol, les douaniers irlandais, pour rire. Cette équipe de choc est chargée de patrouiller à la frontière invisible entre l’Irlande du Nord britannique qui va quitter l’UE et la République d’Irlande qui y reste. La question de la frontière en Irlande bloque toujours l’accord de divorce entre l’UE et le Royaume-Uni. C’était donc sans compter sur la « Soft Border Patrol » qui est en fait une série humoristique de la BBC. Ou comment des policiers pas comme les autres maintiennent la frontière sans infrastructure douanière. Julien Lagache.

Lettres des cœurs brisés aux « Juliette de Vérone ». En ce jour de Saint-Valentin, il y a de ces villes qui rappellent des amours tragiques. C’est le cas de Vérone dans le nord-est de l’Italie, théâtre de l’histoire de Roméo et Juliette. Aujourd’hui, les amoureux du monde entier s’y rendent afin de visiter les lieux emblématiques des Capulet et des Montaigu, notamment la maison de Juliette. Au pied du célèbre balcon de l’héroïne shakespearienne, se trouve une mystérieuse petite boîte aux lettres. Cécile Debarge.
 
 
Les belles ruines d’Aphrodisias. Certains guides touristiques les décrivent comme les plus belles ruines du monde antique. Le site d’Aphrodisias, situé dans l’actuelle Turquie, attire de plus en plus de visiteurs depuis qu’il a rejoint la liste du patrimoine mondial de l’Unesco en 2017. Anne Andlauer nous emmène dans cette cité dédiée à la déesse de l’amour.
Le torchon brûle entre AirBnB et les grandes métropoles touristiques. En France, la maire de la Paris Anne Hidalgo vient d’assigner la firme américaine pour non-respect de l’obligation d’enregistrement des loueurs. Elle réclame 12 millions d’euros d’amendes à la multinationale ! Sur tout le continent, plusieurs grandes villes ont pris des mesures pour endiguer une pratique déstabilisant le marché du logement locatif. Avec Daniel Vigneron du site MyEurop.info.

 

Corruption en Europe : à l’Est , du nouveau

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault.  

C’est un fléau, qui mine les partis, et la confiance des citoyens dans le débat politique. C’est un trou noir, qui déstabilise aussi l’économie. La corruption. Elle est pourtant plutôt bien renseignée, mais pas vraiment éradiquée. Tour d’Europe des mauvais élèves aujourd’hui dans Accents d’Europe, et de ceux qui peuvent encore « mieux faire ».
Et l’on commencera par la Hongrie, troisième sur la liste des pays de l’Union européenne, mais en partant du bas. Juste un peu mieux que la Grèce ou la Bulgarie. Mais dans ce pays dirigé par Viktor Orban, la corruption atteint les plus hautes sphères de l’Etat. A Budapest, Florence La Bruyère.
Et en Albanie, c’est un peu la même chose. Le pays est dernier du continent européen. Il n’est pas membre de l’Union européenne. Le pays tente déjà de faire le ménage dans la justice, première condition pour punir les dérapages. Mais les mauvaises habitudes touchent toutes les sphères de la société, y compris la police municipale. Reportage à Tirana de Louis Seiller.
En Espagne, la corruption a atteint son apogée, dans les années 2000. La collusion entre les partis et les milieux d’affaires était à son apogée. C’est ce qui a d’ailleurs coûté son poste en juin dernier, au conservateur Mariano Rajoy. Aujourd’hui, la loi 2014 est censée mettre un terme au financement illicite des partis. Mais la confiance des citoyens reste ébranlée. C’est le reportage de Diane Cambon.
En Roumanie, ce sera peut-être elle qui sera à la tête du nouveau parquet anti-corruption européen qui doit, à partir de 2020, traquer toutes les fraudes aux subventions européennes. Laura Codruta Kövesi est la madame anti-corruption roumaine. Ancienne chef du parquet roumain anticorruption, jusqu’à son renvoi… Car ses jugements lui valent aujourd’hui, la haine des partis politiques qui font tout pour torpiller sa candidature. A Bucarest Benjamin Ribout.
Ailleurs en Europe
Le rapport de l’ONG Transparency International, comme chaque année, a publié fin janvier son classement international des pays les plus concernés par la corruption. Un classement qui fait la part belle à l’Europe, surtout occidentale, qui chapeaute la liste des pays où la corruption est la moins perceptible, même si la situation dans plusieurs pays à l’est du continent inquiète l’organisation. C’est la chronique d’Eve Minault.

Le procès historique des séparatistes catalans à Madrid

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault.  

Coup de projecteur sur Carlos Lesmes, à la tête du Tribunal suprême espagnol qui juge à partir d’aujourd’hui (12 février 2019) les 12 anciens responsables politiques catalans séparatistes pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne, en octobre 2017. Un procès historique et un magistrat qui ne laissent pas les Espagnols indifférents, François Musseau.
Les victimes de l’immobilier
L’économie turque est en crise et dans sa chute, elle entraîne des tours et des immeubles. Aujourd’hui, les rêves de béton s’écroulent, des dizaines de projets immobiliers sont à l’arrêt, et beaucoup de Turcs en sont victimes. Un reportage de notre correspondante à Istanbul, Anne Andlauer.
L’appétit des promoteurs immobiliers qui voudraient investir un petit coin tranquille du centre de Belgrade, avec la bénédiction de la mairie : le quartier Vračar, riche de ses villas art déco. Mais, les habitants du quartier se mobilisent et ils ont obtenu une première victoire, nous explique Simon Rico.
Le vent de la discorde souffle sur les éoliennes en mer
Alors que l’Europe compte plus de 4 000 éoliennes offshores en activité dans dix pays différents, la France elle n’en compte toujours aucune. Pourtant, il existe 6 projets avec des appels d’offre remportés… en 2011 et 2014.
En Normandie, le projet de Dieppe-Le Tréport a obtenu le feu vert du gouvernement en novembre 2018 pour son exploitation. Les conclusions de l’enquête publique sont favorables, avec des réserves.
Mais ce projet, dans les cartons depuis 13 ans, suscite toujours de vives oppositions, Lise Verbeke. Pendant ce temps, en Belgique, il y a déjà 5 parcs éoliens en mer du Nord, et c’est un succès, Laxmi Lota.
 
Retour sur le processus d’adhésion de la Macédoine du Nord à l’Otan avec notre correspondante à Athènes, Charlotte Stiévenard.

Mineurs migrants en danger

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault.  

Ce sont les plus vulnérables, mineurs isolés et migrants. On estime que 160 000 d’entre eux ont foulé le sol européen depuis 2015. Mais dix mille ont disparu dans la nature, faute de protection.
En Suède, le pays qui s’est illustré au plus fort de la crise migratoire par sa générosité et sa politique d’accueil, les jeunes mineurs isolés comme on les appelle ne sont plus forcément les bienvenus. Le durcissement de la législation, rend l’obtention d’un permis de séjour de plus en plus difficile. Quand ils ne sont pas renvoyés dans leur pays d’origine : l’Afghanistan. Ce sont eux les grands perdants des réformes politiques de l’asile. A Stockholm, les explications d’Anne Françoise Hivert.
Et en France, c’est un nouveau décret qui instaure un fichier des mineurs isolés étrangers suscite le malaise parmi les associations. Car il impose des examens toujours insatisfaisants sur le contrôle de leur âge et des expulsions à la clé.
Des mineurs qui préfèrent passer dans la clandestinité plutôt que de se voir refuser un titre de séjour. C’est aussi ça le grand danger, qui font d’eux des proies rêvées de la traite, et de leurs obscènes artisans.
En Belgique, l’aide sociale à l’enfance les protège dans des foyers, où l’on croise surtout des jeunes hommes entre 16 et 18 ans. Des mineurs qui ont échappé au pire et qu’a rencontrés Leo Potier, à Couvin dans le sud du pays, dans le centre d’accueil Etape Mena.
Et en Turquie qui accueille un des plus grands contingents de réfugiés, plus de trois millions et demi de Syriens, les mineurs sont théoriquement protégés par les textes. Mais, dans la réalité, ils se retrouvent bien souvent seuls, et livrés à eux-mêmes. A Istanbul, Anne Andlauer.
«Les compromis»
Vous pensez que l’Europe vous ennuie, et vous n’y comprenez pas grand-chose. Ce livre est fait pour vous. Une fiction, sous forme de polar, qui permet de comprendre de l’intérieur le fonctionnement des institutions européennes. Ses auteurs en connaissent parfaitement le mécanisme, puisque l’un y a travaillé et que l’autre y travaille toujours. Maxime Calligaro et Eric Cardère ont imaginé « Les compromis », une fiction qui parle d’une eurodéputée verte, retrouvée morte en plein scandale sur les moteurs diesel truqués.
Du sang et du scandale, non l’Europe n’est pas si tranquille, comme l’a expliqué Maxime Calligaro à Catherine Rolland.
« Les compromis » est publié aux éditions Rivages noirs, et fera bientôt l’objet d’une série télévisée.
Slovaque dans le texte
Elle est aussi coté scène. La jeune Iranienne Nasi Motlagh est arrivée en Slovaquie, il y a dix ans à peine. Mais elle est devenue l’une des personnalités les plus en vue, du stand up. Ses sketches humoristiques dénoncent avec bienveillance les travers de la société. Alexis Rosenzweig l’a rencontrée à Bratislava.
 

En Pologne, la libération du discours antisémite

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault.  

Les images ont choqué. Le 27 janvier 2019, devant Auschwitz, alors qu’on commémorait le 74ème anniversaire de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, un groupuscule de nationalistes polonais sont venus accuser, « la nation juive de vouloir déformer l’histoire du camp ».
Une nouvelle attaque contre le musée d’Auschwitz, après celle de l’hiver 2018, quand le gouvernement polonais a adopté sa loi mémorielle très controversée qui interdit à quiconque d’attribuer « la responsabilité ou coresponsabilité de la nation ou de l’État polonais » dans l’Holocauste. Depuis, la petite communauté juive de Cracovie ne digère toujours pas cette loi. Thomas Giraudeau.
En Italie aussi… A des milliers de kilomètres au sud de la Pologne, plusieurs incidents ouvertement antisémites ont émaillé l’actualité italienne de ces derniers mois, des bancs de l’Assemblée aux stades de foot. Cécile Debarge.
Un Pope condamné, une première en Grèce. Dans ce pays où l’Eglise maintient encore une grande influence, un prêtre orthodoxe a été condamné pour incitation à la haine après des propos homophobes répétés à plusieurs reprises. Une décision qui pourrait rappeler à de nombreux membres du clergé qu’ils ne sont pas au-dessus des lois. Charlotte Stievenard.
Les rêves britanniques post-brexit de devenir un Singapour européen, le grand procès des indépendantistes catalans et la vision du New York Times quant à l’influence grandissante du géant des télécoms chinois Huawei, c’est la sélection de Courrier International cette semaine. Avec Ingrid Therwath.

Le choix musical de Vincent Théval, Refree Cuando salga el sol (Espagne).

Psychiatrie, la grande malade de la médecine

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault.  

L’incendie qui a ravagé, cette semaine, un immeuble du 16ème arrondissement de Paris relance le débat sur le manque de moyens alloués à la psychiatrie en France.
La principale suspecte dans ce sinistre qui a fait 10 morts avait de lourds antécédents psychiatriques.
En 20 ans, 55 000 lits ont été supprimés dans les hôpitaux psychiatriques français.
Les personnels alertent depuis longtemps sur la situation : les grèves se multiplient et des collectifs voient le jour pour dénoncer ce qui ne va pas. Un reportage de Lise Verbeke.
En Serbie, deux décennies de guerres, de sanctions et une interminable « transition » économique ont fait exploser la fréquence des troubles psychiques dans le pays. Or, le prix des soins reste inaccessible pour beaucoup, sans compter les préjugés toujours très forts sur ces maladies mentales, ce qui freine leur prise en charge. Simon Rico.
Une fine tranche de politique dans les sandwiches viennois
Depuis le 15 janvier 2019, interdiction de manger dans le métro de Vienne. Kebabs, sandwiches : après la mise en place de l’interdiction, les utilisateurs n’ont pas tous bien digéré la nouvelle et certains soupçonnent même des manœuvres politiciennes derrière cette mesure. Céline Béal.

La chronique de Daniel Vigneron : le Brexit change la donne politique en Europe.

Destins de migrants de part et d’autre de la Manche

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault.  

En décembre 2018, 34 migrants étaient secourus in extremis en train d’essayer de rejoindre depuis la France, les côtes britanniques à bord de petits canots. Le phénomène s’est multiplié, ces dernières semaines, et il inquiète les autorités des deux rives. Mais que deviennent ces migrants qui ont réussi à traverser la Manche depuis Calais, et atteindre leur eldorado rêvé ? Pour beaucoup, arriver au bout du voyage n’est pas la fin de la galère, ce peut être le début d’une vie de clandestinité… Reportage à Liverpool d’Aline Wavreille de la RTBF.
Mon livre de la Jungle. C’est un spectacle monté par la comédienne Céline Brunelle. Marquée par une vidéo montrant l’évacuation musclée d’un campement en 2014, la comédienne décide alors de monter un collectif à Calais, elle aide régulièrement les exilés sur place, en apportant des couvertures, des matelas, de la nourriture. « Mon livre de la jungle » raconte l’histoire de son engagement et surtout de ceux qu’elle a croisés pendant ces années. Lise Verbeke.
Le point sur les migrations à travers la Méditerranée. Le Haut-Commissariat aux réfugiés de l’Organisation des Nations unies (le HCR) a publié en début d’année 2019 une série d’informations concernant les migrants qui tentent de rejoindre le continent européen… Résultats : la voie méditerranéenne est toujours la plus meurtrière au monde pour les migrants, même si le nombre de personnes mortes ou portées disparues pendant la traversée est un peu moins élevé que l’année précédente. 2 262 migrants ont trouvé la mort l’an dernier (2018), en tentant de traverser la Méditerranée. Des chiffres en nette baisse par rapport à 2017. Plusieurs raisons à cela, la fermeture des ports italiens aux navires humanitaires, et le contrôle des frontières maritimes confiées par l’Europe à la Libye. Eve Minault
Les ONG qui affrètent des bateaux pour secourir les migrants en mer sont très inquiètes. Plus aucun bateau ne se trouve en mer aujourd’hui, bloqués dans les ports. C’est le cas notamment de l’Aquarius, le navire symbole de SOS Méditerranée qui a même perdu son pavillon. Mais, les sauveteurs ne baissent pas les bras. Laura Garel de SOS Méditerranée avec Catherine Rolland.

Guiti News, le média qui raconte d’une autre manière les migrations. Mortaza Behboudi, un jeune Afghan arrivé à Paris en 2015, en est l’un des fondateurs. Sur Internet, Guiti News a pour objectif de faire travailler ensemble des journalistes français et étrangers. Laurent Geslin.
Le site : Guiti News

L’Europe aux prises avec la crise vénézuélienne

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault.  

La pression s’accentue en Europe sur Nicolas Maduro pour qu’il quitte le pouvoir. 19 pays au total ont reconnu Juan Guaido comme président par intérim. Et parmi ces 19 pays, il y a l’Espagne, qui est le pays en Europe qui accueille le plus de Vénézuéliens en exil. Leur nombre a grimpé de 20% en 2018. S’installer, retrouver du travail, mais avec le cœur qui bat, toujours, au rythme des événements de Caracas. Un reportage à Barcelone d’Elise Gazengel.
 
L’Union européenne, elle, reste divisée : des sources diplomatiques à Bruxelles indiquent que l’Italie a bloqué une déclaration commune de l’UE sur le sujet. Nicolas Maduro accuse de son côté les capitales européennes de «soutenir les plans putschistes» des États-Unis. Et dans cette affaire, il peut compter sur le soutien du président turc, Recep Tayyip Erdogan. Les précisions d’Anne Andlauer à Istanbul.
La révolte des jeunes pour le climat
En Suisse où les jeunes dénoncent la frilosité du gouvernement sur les questions climatiques. Récemment la révision de la loi sur le CO2, a été rejetée par le Parlement. Elle prévoyait entre autres une hausse des taxes sur l’essence. Un reportage à Lausanne de Katia Mischel.

Au Royaume-Uni, c’est le mouvement Extinction rebellion qui appelle à la désobéissance civile face à l’urgence climatique. Explications à Londres de Marie Billon.
En Hongrie, l’affaire de cet étudiant en informatique devant la justice. Il a réussi à entrer dans le système interne d’un opérateur de télécoms, l’a alerté de cette défaillance, mais risque aujourd’hui 8 ans de prison. Alors, pirate informatique ou chevalier blanc ? Réponse avec Florence La Bruyère, à Budapest.