Accents d’Europe – Royaume-Uni / Union européenne: une histoire de «Je t’aime, moi non plus»

| | Episode du | Durée : 00:19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault. *** À partir du 1er avril 2019: - Diffusions vers toutes cibles: du lundi au vendredi à 17h40 TU - Diffusions vers le monde sauf Afrique: du lundi au vendredi à 21h10 TU - Diffusions vers le monde sauf Afrique sauf Paris: du mardi au samedi à 03h40 TU.

31 octobre 2019, voilà le nouveau délai accordé par Bruxelles au Royaume-Uni pour déterminer s’il y aura un Brexit, lequel, ou pas de Brexit du tout. L’avenir du Royaume au sein de l’UE est donc toujours aussi incertain.

Accents d’Europe propose donc aujourd’hui dans une émission spéciale de se pencher sur le passé, et de revenir sur cette histoire tumultueuse qui unit le Royaume-Uni à l’Europe depuis 1973, date à laquelle le Royaume-Uni fait son entrée dans le marché commun (la CEE à l’époque) jusqu’au 24 juin 2016 et les résultats du référendum sur le Brexit.

Avec Frédérique Lebel, et à la réalisation, Françoise Greleau.

Accents d’Europe – Extinction Rebellion: la désobéissance civile en faveur du climat

| | Episode du | Durée : 00:19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault. *** À partir du 1er avril 2019: - Diffusions vers toutes cibles: du lundi au vendredi à 17h40 TU - Diffusions vers le monde sauf Afrique: du lundi au vendredi à 21h10 TU - Diffusions vers le monde sauf Afrique sauf Paris: du mardi au samedi à 03h40 TU.

Ils appellent à la désobéissance civile non-violente depuis plusieurs mois. Extinction Rebellion est né au Royaume-Uni avec l’urgence climatique et ces militants protestent à leur façon contre l’inaction politique, de préférence par des coups médiatiques. La semaine dernière, ils ont lancé 7 jours de contestation en bloquant les ponts et les places les plus animées de la capitale britannique. Leurs méthodes pour alerter l’opinion : être créatifs, comme le « die-in », il y a deux jours sous une baleine du Museum d’Histoire naturelle de Londres, et étendre leur réseau à travers le monde. Marie Billon.

Les initiatives antifascistes des mairies italiennesEn cette veille de Fête de la libération, anniversaire de la résistance ou tout simplement « 25 avril », l’Italie célèbre la fin de la Seconde Guerre mondiale et la fin du fascisme et du nazisme. Pourtant, le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini a qualifié ce 25 avril de « fête qui divise le pays ». Il ne participera donc pas aux défilés de la fête nationale. Un signal préoccupant dans un pays qui n’a pas toujours soldé ses comptes avec le fascisme. Dans ce contexte, certaines villes rappellent avec force ce que doivent être les valeurs de la République italienne. C’est notamment le cas de Parme, en plein cœur de l’Emilie-Romagne, dans le nord-est du pays. Cécile Debarge.

Comment reconstruire du patrimoine architectural ? Près de 800 millions d’euros de dons ont déjà été promis pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame. Et l’ampleur de ces dons a très vite soulevé des polémiques en France, comme celle de la reconstruction de la flèche entièrement détruite dans les flammes. Ce qui soulève un grand nombre de questions quant à la réhabilitation des joyaux du patrimoine architectural mondial. En Europe, d’autres catastrophes ont frappé des monuments et les réponses ont été diverses. Avec Daniel Vigneron deMyEurop.Info.

 

L’ONG Reporters sans Frontières vient de publier son bilan annuel sur la liberté de la presse. Il n’est pas fameux sur le continent européen. À l’exception des pays nordiques, les journalistes européens sont soumis à de nombreuses formes d’intimidation et de pressions, à un harcèlement judiciaire croissant, on peut noter la garde à vue du journaliste Gaspard Glanz, arrêté lors d’une manifestation de «gilets jaunes» qu’il couvrait. La France, 32ème dans le classement, tout de même loin devant l’Albanie où lesjournalistesmanifestaient récemment pour dénoncer les violences et les obstructions qu’ils rencontrent dans leur travail. Un travail qui risque d’être encore restreint par un projet de loi de la majorité socialiste sur les médias en ligne. Louis Seiller.

Accents d’Europe – Quand les populistes surfent sur la peur des immigrés

| | Episode du | Durée : 00:19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault. *** À partir du 1er avril 2019: - Diffusions vers toutes cibles: du lundi au vendredi à 17h40 TU - Diffusions vers le monde sauf Afrique: du lundi au vendredi à 21h10 TU - Diffusions vers le monde sauf Afrique sauf Paris: du mardi au samedi à 03h40 TU.

À quelques jours des législatives espagnoles, le parti ultra-conservateur, nationaliste et anti-immigration Vox est crédité de 12% des intentions de vote. Mais, nombreux sont les observateurs à penser que ce score est largement sous-estimé. C’est à El Ejido, le potager de l’Europe, près d’Almeria dans le sud du pays, où sont cultivés des tonnes de légumes, que Vox a obtenu son meilleur résultat en décembre 2018. C’est ici que ce jeune mouvement espère battre tous les records dimanche 28 avril 2019. Son principal argument de campagne : l’immigration, un thème paradoxal alors que la main-d’œuvre étrangère est indispensable à l’économie locale. Diane Cambon.

La campagne anxiogène des Vrais Finlandais a porté ses fruits. La Finlande a déjà voté dimanche dernier (14 avril 2019). Si les sociaux-démocrates ont fini par l’emporter avec à leur tête Antti Rinne, après 20 années de disette, ils ne devancent les Vrais Finlandais que de justesse. Comme dans de nombreux pays européens, la formation d’extrême-droite a surfé sur les peurs des Finlandais et le fantasme d’une invasion de migrants, Anne-Françoise Hivert.

C’est donc un ancien syndicaliste, avocat de formation, Antti Rinne devrait endosser le rôle de Premier ministre après la victoire de sa formation politique aux législatives finlandaises. Mais, il lui faudra former d’abord une coalition, les véritables négociations devraient commencer, début mai 2019, avec les autres formations politiques et ce ne sera pas facile pour le leader du SDP. Margot Turgy.

 

 

La guerre des vins « macédoniens ». Malgré la visite « historique » du Premier ministre grec Aléxis Tsípras à Skopje, début avril 2019, de nombreux contentieux perdurent entre la «Macédoine du Nord» et la Grèce. Des producteurs grecs de vin s’indignent de constater que les bouteilles produites un peu plus au nord conservent leur appellation «vin de Macédoine». Les producteurs de ce petit pays des Balkans ont pourtant amélioré la qualité de leurs vins afin de conquérir de nouveaux marchés à l’étranger. Mais, cette stratégie pourrait être remise en question par les disputes autour de l’appellation. Laurent Geslin.

Des réfugiés italiens déboutés au Canada. Une famille d’Italiens originaires des Pouilles a demandé l’asile au Canada parce qu’elle se sentait menacée par la mafia. Le père de famille était un ancien membre de la mafia locale qui a témoigné contre son clan. Mais, le Canada n’a pas voulu leur donner asile et ils doivent retourner chez eux. Cécile Debarge.

Accents d’Europe – La difficile séparation de l’Église et de l’État en Grèce

| | Episode du | Durée : 00:19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault. *** À partir du 1er avril 2019: - Diffusions vers toutes cibles: du lundi au vendredi à 17h40 TU - Diffusions vers le monde sauf Afrique: du lundi au vendredi à 21h10 TU - Diffusions vers le monde sauf Afrique sauf Paris: du mardi au samedi à 03h40 TU.

En novembre dernier, le Premier ministre grec Alexis Tsipras et le chef de l’Église orthodoxe de Grèce annonçaient fièrement une refondation des relations de l’Église et de l’État. Mais après plusieurs mois de négociations, le clergé bloque toute réforme. Il refuse notamment tout changement sur le statut des prêtres, assimilés jusqu’ici à des fonctionnaires. Dans le pays où il n’y a pas de séparation de l’Église et de l’État, le sujet fait polémique et la réforme risque de ne pas aboutir. Charlotte Stievenard.

La République tchèque sera-t-elle le premier pays de l’ancien bloc communiste à faire adopter pour de bon le mariage homosexuel ? La loi est en cours d’examen au Parlement, mais la route est longue et les opposants reçoivent du soutien de l’étranger – notamment de France avec la « Manif pour tous » qui s’exporte. Alexis Rosenzweig.

Le peuple contre la démocratie, c’est le titre choc du livre ambitieux de Yascha Mounk, politologue américain, d’origine allemande. Professeur de théorie politique à l’Université d’Harvard, Yascha Mounk décortique les phénomènes populistes dans le monde et n’hésite pas à écrire que la démocratie est en danger. Sylvie Noël lui a demandé comment il expliquait cette montée du populisme, notamment en Europe, alors que l’on a pu croire après la Seconde Guerre mondiale que la démocratie était un aboutissement, le régime politique par excellence.

Comment éviter aujourd’hui en France de produire trop de CO2 ? À Amiens, dans le nord, une solution a été trouvée, celle du réseau de chaleur. Le modèle est unique en France : il va utiliser cinq sources d’énergies renouvelables et de récupération, comme les déchets, pour chauffer l’équivalent de 19 000 logements. C’est ce qu’on appelle le mix énergétique. Lise Verbeke.

Il n’y a pas que le Brexit qui empoisonne en ce moment la vie des Britanniques. Plus étonnant de charmantes petites bêtes, les écureuils gris sont en train d’envahir les parcs. Ces écureuils d’origine américaine menacent l’espèce locale toute rousse. Alors certains ont émis cette proposition iconoclaste : pourquoi ne pas les manger ? Marie Billon.

Accents d’Europe – Le vote des soldats très convoité en Urkaine

| | Episode du | Durée : 00:19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault. *** À partir du 1er avril 2019: - Diffusions vers toutes cibles: du lundi au vendredi à 17h40 TU - Diffusions vers le monde sauf Afrique: du lundi au vendredi à 21h10 TU - Diffusions vers le monde sauf Afrique sauf Paris: du mardi au samedi à 03h40 TU.

La guerre fait partie intégrante de la campagne pour la présidentielle du 21 avril en Ukraine. Le conflit continue dans l’est du pays. Il a déjà causé la mort de 13 000 personnes selon l’ONU. En mars dernier, 12 soldats ukrainiens ont perdu la vie dans les affrontements avec les forces séparatistes pro-russes et russes.

Pendant toute la campagne, le président sortant Petro Porochenko s’est positionné comme un commandant en chef. Mais ça a été l’une des surprises du premier tour: seule la moitié des soldats mobilisés sur le front ont voté pour lui, l’autre moitié pour le comédien Volodymyr Zelensky, son adversaire, qui pourrait bien l’emporter dimanche, selon les sondages. Alors à l’approche du second tour, les voix de l’armée sont devenues plus importantes que jamais. Un reportage de notre correspondant, Sébastien Gobert.

En Irlande, l’addition qui ne cesse de grimper pour le National Children Hospital : près de 2 milliards d’Euros. Le budget initial a explosé. Dublin avait lancé il y a quelques années la construction d’un nouvel hôpital pour enfants, en passe de devenir l’hôpital le plus cher du monde. Le scandale est désormais politique. Les Précisions de notre correspondant à Dublin, Julien Lagache.

Depuis le sommet européen des 10 et 11 avril qui a entériné un énième report du Brexit, les parlementaires britanniques se sont mis au vert, jusqu’à la fin du week-end de Pâques. Des vacances bienvenues. Mais en ces temps de Brexit, beaucoup de Britanniques ont peur de quitter le pays. Marie Billon.

La Une de Courrier international avec Sébastien Hervieu.

La chronique musique de Vincent Theval : Noëmi Waysfeld & Blik Mes mains

Accents d’Europe – Un petit garçon à tout prix en Arménie

| | Episode du | Durée : 00:19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault. *** À partir du 1er avril 2019: - Diffusions vers toutes cibles: du lundi au vendredi à 17h40 TU - Diffusions vers le monde sauf Afrique: du lundi au vendredi à 21h10 TU - Diffusions vers le monde sauf Afrique sauf Paris: du mardi au samedi à 03h40 TU.

Dans nombre de pays encore, les familles préfèrent avoir un petit garçon qu’une petite fille. C’est le cas en Chine, en Azerbaïdjan, et même dans certains pays européens comme l’Albanie ou le Monténégro. Quant à l’Arménie, c’est le troisième pays au monde où le taux d’avortement sélectif au détriment des filles est le plus haut. Malgré l’interdiction en 2016 de pratiquer des IVG en fonction du sexe, les familles arméniennes ont encore du mal à considérer l’arrivée d’une fille comme une bonne nouvelle. Constance Léon.

Le droit à l’avortement est-il aujourd’hui menacé en Europe ? On peut se poser déjà la question pour la France où des gynécologues expriment publiquement leur réticence à pratiquer l’IVG, et alors qu’existe encore la clause de conscience permettant aux médecins de refuser d’opérer pour un avortement. Mais, qu’en est-il dans le reste de l’UE ? Le Conseil de l’Europe s’est inquiété, il y a deux ans déjà (2017), de restrictions rétrogrades.Daniel Vigneron de myEurop.info.

Des groupes anti-avortement se cachent derrière une communication efficace et séduisante en France et en Belgique. C’est le cas des Survivants. Ses militants sont jeunes, très conservateurs voire d’extrême droite. Peu importe la façon dont on parle d’eux du moment que se crée un buzz. Ce qui fait dire aux militantes féministes que le combat de Simone Veil dans les années 70 n’est pas terminé. En France, celles qui veulent avorter ne sont pas toujours bien reçues dans les hôpitaux. Perrine Juan.

Une carte de l’IVG en Croatie. Dans les hôpitaux de Croatie, de plus en plus de médecins et sages-femmes invoquent la clause de conscience pour refuser de pratiquer des avortements. Afin d’aider les femmes qui veulent avorter, des militants ont mis en ligne une carte interactive de l’accès à l’IVG, Simon Rico.

A la veille de la grande manifestation pro régime, les opposants serbes dans la rue. Des sifflets, des slogans rageurs… la mobilisation se poursuit depuis plus de quatre mois contre la « dictature » du président Aleksandar Vucic. Samedi dernier (13 avril 2019), ils étaient encore 50 000 dans les rues de Belgrade. Malgré les attaques quotidiennes du régime, l’opposition citoyenne unie tente de redonner un sens à la démocratie. Philippe Bertinchamps.

Accents d’Europe – Jihadistes: la question du retour en Europe

| | Episode du | Durée : 00:19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault. *** À partir du 1er avril 2019: - Diffusions vers toutes cibles: du lundi au vendredi à 17h40 TU - Diffusions vers le monde sauf Afrique: du lundi au vendredi à 21h10 TU - Diffusions vers le monde sauf Afrique sauf Paris: du mardi au samedi à 03h40 TU.

C’est un dilemme auquel tous les pays européens sont confrontés. Que faire de leurs ressortissants partis combattre auprès de Daech en Syrie  ? Avec le retrait des troupes américaines, et la fin du fief territorial du groupe État islamique, la question devient de plus en plus urgente.Tous ces jihadistes ne risquent-ils pas de se retrouver dans la nature, alors que les forces démocratiques syriennes ont perdu leur puissant allié américain.

Une seule chose est sûre, il n’y aura pas une seule réponse coordonnée européenne. A chaque État de choisir sa politique.

A commencer par l’Allemagne, dont le gouvernement a adopté au début du mois un projet de loi qui fait couler beaucoup d’encre. À l’avenir, car la loi ne peut être rétroactive, les binationaux qui rejoignent le groupe terroriste EI pourront être déchus de leur nationalité. Le débat est lancé, et beaucoup de juristes doutent de l’efficacité d’une telle mesure. Reportage à Berlin de Déborah Berlioz.

En France, on le sait, le gouvernement privilégie un retour au cas par cas, et une judiciarisation en priorité en Syrie et en Irak. On estime en revanche que les enfants en bas âge doivent pouvoir être rapatriés. Ce qui a été le cas, le mois dernier (mars 2019) pour cinq orphelins qui étaient en Syrie.

En Scandinavie, on cherche à tout prix à éviter le retour et le jugement en Europe de ces jihadistes. L’idée d’un Tribunal Pénal International a même été lancée. En Suède, les explications d’Anne-Françoise Hivert.

Au Royaume-Uni, l’essentiel du débat s’est concentré sur la figure de Shamima Begum. Cette Britannique de 19 ans d’origine bangladaise, avait rejoint les rangs de l’EI à l’âge de 15 ans. Aujourd’hui, réfugiée dans un camp et jeune maman, elle demande le droit au retour. Mais, le ministre britannique de l’Intérieur l’a déchue de sa nationalité britannique et le Bangladesh refuse de l’accueillir.

Et en Turquie, on pourrait croire que le débat fait rage. Le pays accueille en effet 3,7 millions de réfugiés syriens. Mais, le gouvernement refuse d’évoquer cette question tout comme celle de ses ressortissants partis rejoindre les combattants islamistes. Un tabou bien utile, comme l’a constaté sur place Anne Andlauer.

Et on terminera par les Balkans, dont sont originaires plus d’une centaine de combattants en Syrie. Là encore, grande prudence des différents gouvernements qui craignent plus que tout le risque d’attentat. Laurent Geslin.

La chronique d’Eve MinaultHasard du calendrier : le Parlement européen a voté hier (16 avril 2019) la version finale du texte visant à protéger les lanceurs d’alerte – quelques jours à peine l’arrestation à Londres de Julian Assange, initiateur et protagoniste incontournable des leaks, des fuites en anglais en l’occurrence des Wikileaks.

 

Accents d’Europe – L’Europe solidaire après l’incendie de Notre-Dame de Paris

| | Episode du | Durée : 00:19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault. *** À partir du 1er avril 2019: - Diffusions vers toutes cibles: du lundi au vendredi à 17h40 TU - Diffusions vers le monde sauf Afrique: du lundi au vendredi à 21h10 TU - Diffusions vers le monde sauf Afrique sauf Paris: du mardi au samedi à 03h40 TU.

Les cloches des églises de Paris ont sonné hier (15 avril 2019) pendant que les flammes consumaient le toit de Notre-Dame de Paris. Le son de la solidarité. On ne connaît pas encore l’ampleur exacte du désastre. Mais déjà, il y a cette promesse : Notre-Dame de Paris sera reconstruite. Emmanuel Macron s’y est engagé dès hier soir (15 avril 2019).Les promesses de dons, des grandes fortunes et des simples citoyens s’additionnent. L’aide afflue de partout en Europe. D’Italie, notamment avec un message d’espoir lancé par l’emblématique théâtre de La Fenice de Venise, détruit lui aussi par les flammes en 1996, Cécile Debarge. De Londres également, Marie Billon.

C’est le grand favori du second tour de l’élection présidentielle qui se tiendra dimanche en Ukraine. Volodymyr Zelensky, nouveau venu en politique, pourrait selon les sondages, devancer très largement son rival, le président sortant, Petro Porochenko. Enquête sur la sensation Zelensky signée Anastasia Becchio.

La lutte contre le gaspillage alimentaire. En Roumanie, le magasin Solaro veut aider les plus pauvres et mettre un frein à l’hyperconsommation. Benjamin Ribout.En France, ce sont 10 millions de tonnes de nourriture jetées chaque année.Depuis 2016, une loi oblige la grande distribution à distribuer ses invendus alimentaires, qu’elle jetait auparavant. Mais, au tout début de la chaîne, il y a aussi du gaspillage. On y pense moins, mais il arrive très fréquemment que les agriculteurs et les producteurs jettent une partie de leurs fruits et légumes. Pour éviter cela, l’association Solaal, qui existe depuis 2013, est chargée de faire le lien entre les paysans et les associations caritatives d’aide alimentaire. Un système gagnant pour les deux parties. Et une antenne vient d’ouvrir dans les Hauts-de-France, Lise Verbeke.

Les pays européens s’intéressent de plus en plus au fléau de la pollution plastique. L’Union Européenne vient d’adopter une directive pour bannir les déchets plastiques à usage unique d’ici 2021. On cherche des solutions de substitution, on veut développer le recyclage. Le Portugal s’est mis à installer des distributeurs d’eau en vrac dans les supermarchés. Marie-Line Darcy.

Accents d’Europe – Famille et patrie: la campagne populiste pour les européennes

| | Episode du | Durée : 00:19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault. *** À partir du 1er avril 2019: - Diffusions vers toutes cibles: du lundi au vendredi à 17h40 TU - Diffusions vers le monde sauf Afrique: du lundi au vendredi à 21h10 TU - Diffusions vers le monde sauf Afrique sauf Paris: du mardi au samedi à 03h40 TU.

On peut dire que la campagne pour les élections européennes, qui auront lieu fin mai 2019, a déjà commencé.Et le choix de ces 750 eurodéputés, est bien sûr aussi un enjeu national pour les différents partis qui vont compter leurs voix !Autant dire que la tonalité de certaines campagnes est déjà violente. En Pologne, en Italie, en Hongrie, le populisme fourbit ses armes.Ainsi en Pologne, le Parti droit et justice PIS au pouvoir, a décidé d’axer tout son discours sur la défense de la famille traditionnelle qui serait mise en danger par la théorie de genre, les gays et les cours d’éducation sexuelle à l’école.C’est une initiative prise par le maire de Varsovie, une charte pour éviter la violence envers les LGBT, et créer un système de prévention, de signalement et de refuges, qui sert de bouc émissaire.Reportage sur place de Thomas Giraudeau.

Et en Italie, le tandem de la Lega et du Mouvement cinq étoiles, ont trouvé un autre ennemi fédérateur. Les Roms. Une campagne presque traditionelle aurait-on envie de dire, pour le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini. Pour en parler, on retrouve en Italie Franceline Beretti.

Et en Hongrie, le Premier ministre Viktor Orban a lancé sa campagne sur ses deux thématiques favorites, la lutte contre l’immigration et la politique familiale. Toute une nouvelle série d’aides en apparence très généreuses sont censées s’appliquer dès le mois de juillet 2019. Une vraie campagne de séduction dans un pays en déclin démographique, qui est passé symboliquement sous la barre des 10 millions d’habitants. Reportage à Budapest de Florence Labruyère.

Sexe et politiqueLe mélange est souvent explosif. Il atteint des sommets avec Nastia Rybka, une Biélorusse de 29 ans qui défraie la presse russe. Accusée de proxénétisme, elle serait aussi au cœur de plusieurs scandales. Son portrait signé Etienne Bouche.

Quelle est la nature de la laïcité turque, quel lien le pouvoir et le religieux entretiennent-ils, c’est aussi à toutes ces questions que répond très concrètement le livre d’Ariane Bonzon « Turquie l’heure de vérité »,aux éditions empreintes.Elle a expliqué à Anissa el Jabri, quel écho avait eu dans le pays toute l’affaire des caricatures de Mahomet en 2005.

Accents d’Europe – Les Berlinois se révoltent contre l’explosion des prix des loyers

| | Episode du | Durée : 00:19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault. *** À partir du 1er avril 2019: - Diffusions vers toutes cibles: du lundi au vendredi à 17h40 TU - Diffusions vers le monde sauf Afrique: du lundi au vendredi à 21h10 TU - Diffusions vers le monde sauf Afrique sauf Paris: du mardi au samedi à 03h40 TU.

À l’instar d’autres grandes métropoles européennes, les loyers explosent à Berlin. Ils ont doublé depuis 2005, voire triplé dans certains quartiers. Pour les habitants, les coupables sont tout trouvés : ce sont les grandes sociétés immobilières qui ne reculent devant rien pour faire du profit. Des associations ont donc lancé une pétition pour exproprier ces entreprises trop gourmandes. La collecte des signatures a commencé, lors d’une grande manifestation, le samedi 6 avril 2019. Et la mobilisation se poursuit. Déborah Berlioz.

Immobilier à Londres : l’effondrement dû au Brexit n’a pas encore eu lieu. Les dirigeants européens ont accordé un peu d’oxygène à Theresa May avec ce report du Brexit au 31 octobre. La Première ministre britannique va devoir maintenant affronter l’immense colère du camp conservateur. La colère et une forme de lassitude a gagné également les milieux économiques. Prévu au 30 mars, puis à ce 12 avril, désormais reporté au 31 octobre, les experts ne savent plus quoi prédire des conséquences du Brexit. Les agents immobiliers prédisaient, en particulier, dans leur secteur une dégringolade des prix. Mais, la catastrophe n’a pas eu lieu, pour l’instant en tout cas. Marie Billon.

En Grèce, c’est l’arrivée de la plateforme de location Airbnb qui provoque une augmentation exponentielle des prix des loyers. Pour certains, c’est une aubaine, une occasion d’arrondir leurs revenus, alors que près d’un Grec sur cinq est toujours au chômage. Pour d’autres, c’est un cauchemar. Charlotte Stiévenard.

Comment pointer du doigt la corruption, les fonds européens non absorbés, les autoroutes défectueuses ? En Roumanie, un entrepreneur Stefan Mandachi a décidé de jouer sur la provocation : il a décidé d’investir 4 500 euros pour construire son propre bout d’autoroute. Et il a appelé les citoyens à soutenir sa campagne « La Roumanie veut des autoroutes ! ». Benjamin Ribout.

Le choix musical de Vincent Théval : Chain Wallet No Ritual (Norvège).