Chronique de Mamane – Les secours gondwanais

| | Episode du | Durée : 00:02:34 | RSS | Site Web

Il regarde l'actualité de biais, d'en haut, d'en bas, de côté ; il la retourne dans tous les sens, la soupèse et nous la rend complètement décalée, tordue et tellement tordante. Mamane vous présente une actualité... différente.

Si les secours gondwanais ne viennent pas vite quand on a besoin d’eux c’est pour de multiples raisons.

Chronique de Mamane – Services d’urgence et secours au Gondwana

| | Episode du | Durée : 00:02:30 | RSS | Site Web

Il regarde l'actualité de biais, d'en haut, d'en bas, de côté ; il la retourne dans tous les sens, la soupèse et nous la rend complètement décalée, tordue et tellement tordante. Mamane vous présente une actualité... différente.

Au Gondwana les services d’urgence ont de très gros problèmes.

Chronique de Mamane – Gouvernement inclusif

| | Episode du | Durée : 00:02:35 | RSS | Site Web

Il regarde l'actualité de biais, d'en haut, d'en bas, de côté ; il la retourne dans tous les sens, la soupèse et nous la rend complètement décalée, tordue et tellement tordante. Mamane vous présente une actualité... différente.

Nous sommes désormais habitués à l’inertie qui accompagne les déflagrations dues à des agents pathogènes inconnus qui, de façon régulière, ravagent notre beau pays. Sida, Ebola, grippe aviaire sans oublier des doyens comme le paludisme, la méningite et le choléra. Mais il faut avouer que grande est la surprise du Gondwanais Lambda devant la progression inéluctable, silencieuse et pernicieuse d’un nouveau virus au code génétique inconnu, le virus « inclusif ». « Oui, c’est vrai quoi. Inclusif là, il est dangereux hein. Il est entré tout doucement dans ce pays et maintenant il est partout !  »

Gouvernement inclusif

| | Episode du | Durée : 2:35 | RSS | Site Web

Il regarde l'actualité de biais, d'en haut, d'en bas, de côté ; il la retourne dans tous les sens, la soupèse et nous la rend complètement décalée, tordue et tellement tordante. Mamane vous présente une actualité... différente.

Nous sommes désormais habitués à l’inertie qui accompagne les déflagrations dues à des agents pathogènes inconnus qui, de façon régulière, ravagent notre beau pays. Sida, Ebola, grippe aviaire sans oublier des doyens comme le paludisme, la méningite et le choléra. Mais il faut avouer que grande est la surprise du Gondwanais Lambda devant la progression inéluctable, silencieuse et pernicieuse d’un nouveau virus au code génétique inconnu, le virus « inclusif ». « Oui, c’est vrai quoi. Inclusif là, il est dangereux hein. Il est entré tout doucement dans ce pays et maintenant il est partout !  »

Opération Barkhane contre les «Gilets jaunes»

| | Episode du | Durée : 2:35 | RSS | Site Web

Il regarde l'actualité de biais, d'en haut, d'en bas, de côté ; il la retourne dans tous les sens, la soupèse et nous la rend complètement décalée, tordue et tellement tordante. Mamane vous présente une actualité... différente.

En tant qu’observateur avisé de l’actualité internationale et précisément de l’actualité de la République de Mbenguè, capitale Paris, le Gondwanais Lambda est effaré devant le manque de répondant et d’imagination du palais de l’Elysée et du gouvernement en matière de maintien de l’ordre. Depuis de trop nombreuses semaines, dix-neuf semaines, le Gondwanais Lambda voit les rues de Paris, les Champs Elysées, l’Assemblée nationale, les magasins et restaurants vandalisés et dévastés sous les yeux des forces de l’ordre complètement impuissantes et dépassées. Le Gondwanais Lambda ne peut plus supporter de voir un pays comme la République de Mbenguè aller à vau-l’eau, balloté par les vagues des « gilets jaunes », chaque jour plus violemment. Il a la solution, elle est là, sous les yeux de Manu le jeune homme de 41 ans, elle s’appelle Barkhane, Sangaris, Serval, Epervier, Licorne et j’en passe et des noms bizarres et effrayants…

Le code minier

| | Episode du | Durée : 2:37 | RSS | Site Web

Il regarde l'actualité de biais, d'en haut, d'en bas, de côté ; il la retourne dans tous les sens, la soupèse et nous la rend complètement décalée, tordue et tellement tordante. Mamane vous présente une actualité... différente.

Au Gondwana, le code minier tient une place très importante. Le code minier est comme le code de la route : limitation de vitesse, stop, priorité à droite, conduite de nuit, il y a tout…

Le SAV de la langue française

| | Episode du | Durée : 2:38 | RSS | Site Web

Il regarde l'actualité de biais, d'en haut, d'en bas, de côté ; il la retourne dans tous les sens, la soupèse et nous la rend complètement décalée, tordue et tellement tordante. Mamane vous présente une actualité... différente.

En cette journée de la Francophonie, Mamane se souvient d’un bout de bois appelé « symbole ».

Crash de Gondwana Airways

| | Episode du | Durée : 2:35 | RSS | Site Web

Il regarde l'actualité de biais, d'en haut, d'en bas, de côté ; il la retourne dans tous les sens, la soupèse et nous la rend complètement décalée, tordue et tellement tordante. Mamane vous présente une actualité... différente.

Quand un avion de Gondwana Airways a un accident, on connaît toujours le coupable.

Tout a un prix même un député

| | Episode du | Durée : 2:26 | RSS | Site Web

Il regarde l'actualité de biais, d'en haut, d'en bas, de côté ; il la retourne dans tous les sens, la soupèse et nous la rend complètement décalée, tordue et tellement tordante. Mamane vous présente une actualité... différente.

En très très démocratique république, tout a un prix même les députés.

Un Parlement sans opposition

| | Episode du | Durée : 2:34 | RSS | Site Web

Il regarde l'actualité de biais, d'en haut, d'en bas, de côté ; il la retourne dans tous les sens, la soupèse et nous la rend complètement décalée, tordue et tellement tordante. Mamane vous présente une actualité... différente.

Le débat qui fait rage, en très très démocratique République, ces jours-ci, est de savoir si au Parlement gondwanais l’opposition sert vraiment à quelque chose. C’est vrai quoi, il y a des choses qui sont là, posées depuis des années et des années, on se couche, on se réveille, elles sont là, le vent souffle, la pluie tombe, le temps passe et on trouve ça normal. Ben… aujourd’hui on a décidé de mettre les pieds dans le plat en jurant qu’on allait se dire la vérité, à midi pile, que ça plaise ou pas…