L’organisation Etat islamique est-elle vaincue?

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Un débat de société où des experts reconnus abordent une question de société et confrontent leurs points de vue. Présenté par Guillaume Naudin du lundi au jeudi, et par François Bernard le vendredi.  

C’était le 13 novembre 2015. Des terroristes de l’organisation Etat islamique assassinaient 130 personnes en plein Paris du Stade de France au Bataclan, et avec leur passage sanglant aux terrasses du même quartier. 3 ans de lutte en France et de bombardements en Irak et en Syrie plus tard, l’organisation terroriste a reculé et perdu quasiment la totalité des territoires qu’elle contrôlait. «Quasiment», et c’est justement toute la question. L’EI est en recul sur le terrain et si les menaces individuelles restent imprévisibles, les attaques de grande ampleur qui nécessitent une grande coordination entre plusieurs individus semblent en recul. Pour autant, l’organisation Etat islamique est-elle vaincue ? C’est la question du jour.
Pour en débattre :
– Matthieu Suc, journaliste à Médiapart, spécialiste des affaires de terrorisme. Auteur notamment de l’enquête les « Espions de la terreur », éditions Harper Collins
– Hugo Micheron, doctorant à la Chaire d’excellence Moyen-Orient Méditerranée de l’ENS. Spécialiste du djihadisme.
Rejoignez Le débat du jour sur Facebook ou sur Twitter.

Quel est le problème de la France avec son histoire contemporaine ?

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Un débat de société où des experts reconnus abordent une question de société et confrontent leurs points de vue. Présenté par Guillaume Naudin du lundi au jeudi, et par François Bernard le vendredi.  

C’est en France un sujet passionnel, et la polémique de la semaine dernière sur l’hommage aux maréchaux de la Première Guerre mondiale et donc à Philippe Pétain est venu le démontrer à nouveau, les Français entretiennent avec leur histoire contemporaine un rapport compliqué. Et les exemples sont nombreux, la Première Guerre mondiale, la Deuxième Guerre mondiale, la guerre d’Algérie et plus largement la décolonisation, mais avant ça le colonialisme et ensuite la période post-coloniale… Le terrain de l’Histoire, de la mémoire de la France, paraît largement miné, d’autant que le politique aime s’en mêler. Quel est le problème de la France avec son histoire contemporaine ? C’est la question du jour.
Pour en débattre :
– Stéphane Audoin-Rouzeau, historien spécialiste de la Grande Guerre, directeur d’études à l’EHESS et président du Centre international de recherche de la Grande Guerre (Péronne – Somme). Auteur notamment de Quelle histoire : un récit de filiation (1914-2014) et Une initiation. Rwanda (1994-2016), aux éditions Seuil.
– Henry Rousso, directeur de recherche au CNRS, historien de l’Institut d’histoire du temps présent (IHTP, Paris). Auteur notamment de Face au passé – Essais sur la mémoire contemporaine, aux éditions Belin, et Le syndrome de Vichy, de 1944 à nos jours, Points Seuil.
Rejoignez Le débat du jour sur Facebook ou sur Twitter.

Mbappé: trop jeune pour le Ballon d’Or?

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Un débat de société où des experts reconnus abordent une question de société et confrontent leurs points de vue. Présenté par Guillaume Naudin du lundi au jeudi, et par François Bernard le vendredi.  

Les votants ont jusqu’à ce vendredi 9 novembre 2018 pour se prononcer sur le Ballon d’Or, récompense individuelle suprême dans le football. Parmi les candidats au trophée, il y a Kylian Mbappé, nouveau phénomène du foot mondial, auréolé du titre de champion du monde remporté avec l’équipe de France en Russie, cet été 2018. Face à lui, des joueurs confirmés, stars de leur discipline depuis des années. Mbappé, dont le palmarès est impressionnant, a moins de vingt ans et on peut se demander comment un joueur si récemment parvenu dans la cour des grands pourrait déjà être consacré au plus haut niveau.
Pour en débattre :
– Xavier Barret, journaliste sportif et auteur d’un ouvrage déjà en librairie : « Les Coupes du monde de football en 90 minutes », paru aux éditions Glénat
– Fabien Archambault, historien maître de conférences à l’Université de Limoges. Auteur du livre « Le football des Nations », édité aux publications de la Sorbonne.
 
Rejoignez Le débat du jour sur Facebook ou sur Twitter.

Emmanuel Macron et les élus des régions françaises vers la fin du malaise ?

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Un débat de société où des experts reconnus abordent une question de société et confrontent leurs points de vue. Présenté par Guillaume Naudin du lundi au jeudi, et par François Bernard le vendredi.  

Reset, c’est un mot anglais qui signifie remise à zéro ou redémarrage. Un reset c’est donc ce qu’on fait pour tout recommencer quand quelque chose ne fonctionne pas et c’est ce que veut faire Emmanuel Macron dans ses relations avec les collectivités territoriales. Une ministre chargées de centraliser les dossiers a été nommée. C’est que jusque-là, ces relations ont plutôt été marquées par de la méfiance, voire de la défiance qui a culminé cet été avec le boycott de la conférence nationale des territoires par les trois grandes associations d’élus locaux dont les départements dont le congrès débute aujourd’hui. Emmanuel Macron et les élus des régions françaises vers la fin du malaise ? C’est la question du jour.
Pour en débattre :
– Jean-Claude Husson, Maire PS de Saint Arnoult en Yvelines
– Philippe Vigier, député d’Eure-et-Loir, Président du groupe Libertés et Territoires
Rejoignez Le débat du jour sur Facebook ou sur Twitter.

Donald Trump jusqu’à quand?

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Un débat de société où des experts reconnus abordent une question de société et confrontent leurs points de vue. Présenté par Guillaume Naudin du lundi au jeudi, et par François Bernard le vendredi.  

Split, ce qui en anglais signifie partagé, voire divisé. C’est le mot qui revient souvent aujourd’hui aux Etats-Unis, pour qualifier les résultats des élections de mi-mandat qui se sont déroulées hier, 6 novembre 2018. Partagé, voire divisé, comme le Parlement américain. Les démocrates ont conquis la majorité à la Chambre des représentants, mais les Républicains ont renforcé la leur au Sénat. Partagé, voire divisé, comme le paysage politique américain, très clivé après une campagne dans laquelle le président Donald Trump s’est fortement engagé, et qui a aussi fait quasiment office de référendum pour ou contre lui. En sort-il affaibli ou renforcé ? Donald Trump, jusqu’à quand ? Ce sont quelques-unes des questions du jour.
Pour en débattre :
– Annie Genevar, députée du Doubs LR et vice-présidente de l’Assemblée
– Philippe Vincent, secrétaire général du SNPDEN, syndicat des personnels de direction.
Rejoignez Le débat du jour sur Facebook ou sur Twitter.

La police est-elle la solution du malaise de l’école?

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Un débat de société où des experts reconnus abordent une question de société et confrontent leurs points de vue. Présenté par Guillaume Naudin du lundi au jeudi, et par François Bernard le vendredi.  

C’est la question du jour.
Pour en débattre :
– Annie Genevar, députée du Doubs LR et vice-présidente de l’Assemblée
– Philippe Vincent, secrétaire général du SNPDEN, syndicat des personnels de direction.
 
Rejoignez Le débat du jour sur Facebook ou sur Twitter.

Quel avenir pour la Nouvelle-Calédonie?

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Un débat de société où des experts reconnus abordent une question de société et confrontent leurs points de vue. Présenté par Guillaume Naudin du lundi au jeudi, et par François Bernard le vendredi.  

56,4% contre l’indépendance. C’est le résultat du référendum d’hier (4 novembre 2018) en Nouvelle-Calédonie. 56,4%, c’est le résultat brut, c’est un score net, mais pas aussi élevé que l’espéraient les loyalistes auxquels les sondages avant le scrutin annonçaient une victoire plus large, jusqu’à 70%. 56,4% pour le non, mais aussi 80% de participation, record battu, c’est donc un score qui pose de nouvelles questions. Car les accords de Matignon puis de Nouméa, ouvrent la voie à un, voire deux référendums supplémentaires, et donc d’autres discussions dans les mois et les années qui viennent. Quel avenir pour la Nouvelle-Calédonie et au-delà, les outremers ? C’est la question du jour.
Pour en débattre :
– Alain Christnacht, co-rédacteur du préambule des Accords de Nouméa, et ancien Haut-Commissaire en Calédonie
– Christian Fizin, kanak, étudiant depuis deux ans à Sciences Po Paris
– Olivier Sudrie, économiste spécialiste de l’Outre-Mer, rattaché au Cemotev, Centre d’études sur la mondialisation, les conflits, les territoires et les vulnérabilités.
Rejoignez Le débat du jour sur Facebook ou sur Twitter.

Les Etats-Unis peuvent-ils imposer leurs sanctions contre l’Iran au reste du monde?

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Un débat de société où des experts reconnus abordent une question de société et confrontent leurs points de vue. Présenté par Guillaume Naudin du lundi au jeudi et par François Bernard le vendredi. A partir du 29 octobre 2018. Diffusions du lundi au vendredi à 19h40 TU vers toutes cibles. 

Les sanctions américaines qui visent l’industrie pétrolière iranienne et d’autres secteurs commerciaux prennent effet, ce dimanche 4 novembre 2018. L’Iran continuera pourtant de mettre sur le marché pétrole et gaz. Si bien que toute entreprise dans le monde qui facilitera une transaction avec l’Iran sera coupée du système financier américain. De quoi faire réfléchir les réfractaires donc. L’Europe semble vouloir lutter, voire contourner, cet embargo américain. La Chine, la Russie, la Turquie continueront de commercer avec l’Iran. Quel est l’objectif des Américains et quel est pour eux l’intérêt de cette confrontation ? Parviendront-ils à leur fin ?
Pour en débattre :
– Annick Cizel, enseignante-chercheuse spécialiste de politique étrangère américaine à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3.
– Thierry Coville, chercheur à l’IRIS, spécialiste de l’Iran, professeur à l’Ecole Novancia. Auteur de « L’Iran : la révolution invisible », éd. La Découverte.
Rejoignez Le débat du jour sur Facebook ou sur Twitter.

Comment concilier transport aérien et climat?

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Un débat de société où des experts reconnus abordent une question de société et confrontent leurs points de vue. Présenté par Guillaume Naudin du lundi au jeudi et par François Bernard le vendredi. A partir du 29 octobre 2018. Diffusions du lundi au vendredi à 19h40 TU vers toutes cibles. 

C’est aujourd’hui que décollent les premier vols du tout nouvel aéroport d’Istanbul. Inauguré en début de semaine par le président turc Recep Tayyip Erdogan, il est censé devenir à terme le plus grand du monde. Il vise une capacité de 200 millions de passagers par an, soit le double de l’actuel N° 1 mondial, Atlanta, aux Etats-Unis. C’est le symbole d’un transport aérien en pleine expansion, mais avec lui ses émissions de gaz à effet de serre. Le trafic doit doubler ces prochaines années. Et c’est assez inquiétant lorsque l’on sait que les experts du climat expliquent qu’il est presque trop tard pour limiter la hausse des températures. Comment concilier transport aérien et climat ? C’est la question du jour.
Pour en débattre :
– Lorelei Limousin, chargée des politiques transports et climat au Réseau action climat (RAC)
– Nicolas Paulissen, délégué général de l’Union des Aéroports Français (UAF).
Rejoignez Le débat du jour sur Facebook ou sur Twitter.

Comment concilier transport aérien et climat?

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Un débat de société où des experts reconnus abordent une question de société et confrontent leurs points de vue. Présenté par Guillaume Naudin du lundi au jeudi et par François Bernard le vendredi. A partir du 29 octobre 2018. Diffusions du lundi au vendredi à 19h40 TU vers toutes cibles. 

C’étaient aujourd’hui que décollaient les premiers vols du tout nouvel aéroport d’Istanbul, inauguré en début de semaine par le président turc Recep Tayyip Erdogan. Il est censé devenir à terme le plus grand du monde. Il vise une capacité de 200 millions de passagers par an, soit le double de l’actuel numéro 1 mondial Atlanta, aux Etats-Unis. C’est le symbole d’un transport aérien en pleine expansion, mais avec lui ses émissions de gaz à effet de serre aussi. Le trafic doit doubler ces prochaines années et c’est assez inquiétant lorsque l’on sait que les experts du climat expliquent qu’il est déjà presque trop tard pour limiter la hausse des températures. Comment concilier transport aérien et climat ? C’est la question du jour.
Pour en débattre :
– Lorelei Limousin, chargée des politiques transports et climat au Réseau action climat (RAC)
– Nicolas Paulissen, délégué général de l’Union des Aéroports Français (UAF).
Rejoignez Le débat du jour sur Facebook ou sur Twitter.