Pourquoi la France veut-elle faire barrage aux Nouvelles routes de la soie?

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Le décryptage du fait d’actualité du jour avec un à trois spécialistes invités pour contextualiser, expliquer et commenter. Emission présentée par Marie Casadebaig et préparée par Éléonore Krainik.

La Chine tisse sa toile. Elle atteint désormais l’Italie, seul pays du G7 à prendre part au gigantesque projet de développement chinois des Nouvelles routes de la soie. Un accord a été signé aujourd’hui (21 mars 2019), à l’occasion de la visite du président Xi-Jinping à Rome. Mais en France, à partir du dimanche 24 mars 2019, il ne sera pas question de pareils contrats. Emmanuel Macron y est opposé et espère même une coordination européenne pour contrer le projet chinois. Alors pourquoi tant de réticences de la part de Paris, et d’autres pays européens, quand des dizaines d’États adhèrent aux ambitions de Pékin ? Quels sont les enjeux des Nouvelles routes de la soie ?
Avec :
– Emmanuel Lincot, professeur à l’Institut catholique de Paris, spécialiste de l’histoire politique et culturelle de la Chine contemporaine, auteur de « Chine, une nouvelle puissance culturelle ? » chez MKF éditions.

Les oubliés de l’eau potable

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Le décryptage du fait d’actualité du jour avec un à trois spécialistes invités pour contextualiser, expliquer et commenter. Emission présentée par Marie Casadebaig et préparée par Éléonore Krainik.

Croissance démographique, explosion de la consommation d’eau, pollution et réchauffement climatique. Un cocktail détonnant que décrit le dernier rapport des Nations-unies sur les ressources en eau de la planète. A ce rythme, près de 5 milliards de personnes pourraient souffrir de pénuries, en 2050. Mais ce que ce rapport montre surtout, c’est que lorsqu’on parle de l’eau, on parle d’inégalités. Les ressources ne sont évidemment pas les mêmes d’une région à l’autre, mais les moyens d’accès non plus. On peut manquer d’eau potable dans un pays qui en regorge. Dans Décryptage, on va s’arrêter sur les grands enseignements de ce rapport avec nos invités.
Avec :
– David Blanchon, professeur de géographie à l’Université Paris Nanterre et spécialiste des questions de gestion de l’eau en Afrique subsaharienne
– Laure Criqui, consultante indépendante, spécialiste de l’accès à l’eau en ville.

Qui sont les casseurs des Champs-Elysées ?

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Le décryptage du fait d’actualité du jour avec un à trois spécialistes invités pour contextualiser, expliquer et commenter. Emission présentée par Marie Casadebaig et préparée par Éléonore Krainik.

Une cinquantaine de commerces attaqués, la moitié pillés et saccagés, une agence bancaire incendiée et un drame humain tout juste évité. Les images de samedi dernier (16 mars 2019), sur les Champs-Elysées à Paris, tournent toujours en boucle sur les chaînes d’info en continu avec leur flot de questions maintenant et leur polémique. Comment éviter ça ? Cette fois, la violence a atteint un nouveau seuil, avec l’intervention de casseurs qui, dès le début de la manifestation des «gilets jaunes», sont passés à l’action. L’exécutif a annoncé une série de mesures en perspective d’un nouveau samedi de manifestations. Mais qui sont ces casseurs ? Comment s’intègre-t-il au mouvement des «gilets jaunes» ?
 
Avec :
– Guillaume Farde, maître de conférences à Sciences Po, spécialiste des questions de sécurité
– David Le Bars, secrétaire général du Syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN).

Syrie: 8 années de guerre pour quel bilan?

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Le décryptage du fait d’actualité du jour avec un à trois spécialistes invités pour contextualiser, expliquer et commenter. Emission présentée par Marie Casadebaig et préparée par Éléonore Krainik.

C’est une guerre interminable dont on annonce pourtant souvent la fin imminente, mais en Syrie, le conflit est entré la semaine dernière dans sa 9ème année. 8 ans déjà qu’une révolution populaire a basculé dans la répression, puis la guerre. Guerre civile, conquête djihadiste, avec un régime donné pour mort, mais finalement sauvé par ses alliés. 8 ans plus tard, le pays apparaît comme un patchwork d’influences multiples, avec toujours à sa tête le même homme, indéboulonnable semble-t-il, Bachar el-Assad. Reposons avec nos invités à plat la situation en Syrie, et tentons de comprendre à qui a profité ce drame, au bilan inouï de 370 000 morts.
Avec :
– Agnes Levallois, vice-présidente de l’Institut de Recherche et d’Études Méditerranée Moyen-Orient (IREMMO) et chargée de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS)
– Thomas Pierret, chargé de recherche CNRS à l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM) à Aix-en-Provence.

Crash d’Ethiopian Airlines: quelles conséquences économiques pour Boeing?

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Le décryptage du fait d’actualité du jour avec un à trois spécialistes invités pour contextualiser, expliquer et commenter. Emission présentée par Marie Casadebaig et préparée par Éléonore Krainik.

On revient sur le crash d’Ethiopian Airlines, c’était dimanche dernier (10 mars 2019), depuis, le ciel ne cesse de s’obscurcir pour l’avionneur américain, tout particulièrement pour son avion 737 Max. Un modèle nouvelle génération, mais impliqué pour la deuxième fois en moins de 6 mois dans un accident. On se demandera comment Boeing va parvenir à traverser cette zone de turbulence ? On reviendra également sur les relations entre l’avionneur et les politiques américains.
Avec :
– Michel Polacco, journaliste spécialiste de l’Aéronautique, pilote et auteur « Crash, pourquoi des avions s’écrasent-ils encore ? », éditions EPA Le Chêne
– Yves Crozet, économiste des Transports.

La politique africaine de la France: cap à l’est?

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Le décryptage du fait d’actualité du jour avec un à trois spécialistes invités pour contextualiser, expliquer et commenter. Emission présentée par Marie Casadebaig et préparée par Éléonore Krainik.

C’est une tournée inédite pour un chef de l’État français, après Djibouti et l’Ethiopie, Emmanuel Macron est aujourd’hui au Kenya où aucun de ses prédécesseurs n’avait jamais fait le déplacement. Quatre jours d’une visite dont il n’aura pas échappé aux observateurs qu’elle rompt quelque peu avec les conventions habituelles, celles qui veulent que Paris se tourne en premier lieu vers ses partenaires traditionnels de l’Afrique francophone. Après le Ghana et le Nigeria, la boussole africaine du président met de nouveau le cap à l’est, en ce début mars 2019. Une région où la France est considérée comme un possible contrepoids à la Chine, affirme Emmanuel Macron. Lequel espère bien notamment installer la France comme un partenaire économique de premier plan.
Avec :
– Antoine Glaser, journaliste écrivain et auteur de «Arrogant comme un français en Afrique», éditions Plurielles chez Fayard
– Laurent Duarte, coordinateur international du mouvement Tournons la page.

Fukushima: quels risques, 8 ans après la catastrophe nucléaire?

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Le décryptage du fait d’actualité du jour avec un à trois spécialistes invités pour contextualiser, expliquer et commenter. Emission présentée par Marie Casadebaig et préparée par Éléonore Krainik.

Pour la 8ème fois depuis 2011, le Japon a retenu son souffle, en ce début mars 2019, et en souvenir de ce jour funeste. Quand un séisme, puis un tsunami, ont frappé le nord de l’archipel, entraînant une explosion dans la centrale de Fukushima Dai Ichi. Un accident nucléaire dont on sait depuis qu’il est le plus important, après celui de Tchernobyl en 1986. Huit ans après, que reste-t-il de cette catastrophe qui laisse derrière elle près de 19 000 morts ?
Avec :
– Christine Fassert, docteur en socio-anthropologie, chercheure au Laboratoire de Sciences humaines et sociales de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) et auteure du Rapport Shinrai
– Bruno Chareyron, ingénieur en Physique nucléaire et directeur du Laboratoire de la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (CRIIRAD).

Autour du grand débat: paroles de reporters

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Le décryptage du fait d’actualité du jour avec un à trois spécialistes invités pour contextualiser, expliquer et commenter. Emission présentée par Marie Casadebaig et préparée par Éléonore Krainik.

A quelques jours de la fin du grand débat national, RFI consacre sa programmation aux rapports des Français à leurs services publics. Auteurs de nombreux reportages sur le mouvement des gilets jaunes et sur les différentes déclinaisons du grand débat, ils reviennent sur ce qu’ils ont vu, entendu. Sur les témoignages qu’ils ont pu recueillir, entre interrogations, colère et revendications
Avec :
Simon Rozé et Grégoire Sauvage, journalistes au service France de RFI.

Nigeria: les enjeux des élections des gouverneurs

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Le décryptage du fait d’actualité du jour avec un à trois spécialistes invités pour contextualiser, expliquer et commenter. Emission présentée par Marie Casadebaig et préparée par Éléonore Krainik.

Les Nigérians viennent à peine d’élire leur président et d’offrir un second mandat à Muhamadu Buhari, qu’ils sont à nouveau appelés aux urnes. Samedi (9 mars 2019), ils devront choisir les gouverneurs de 29 des 36 Etats que compte le Nigeria. Après des élections générales perturbées par un report d’une semaine et des violences qui ont fait 53 morts, le chef de l’Etat a lancé un appel à la mobilisation des électeurs hier (6 mars 2019), soulignant l’importance de ce scrutin, qu’il a comparé à la présidentielle et aux législatives. Il faut dire que dans cet Etat fédéral, les prérogatives et l’autonomie des gouverneurs leur confèrent énormément de pouvoir. Quels sont les enjeux de ces élections ?
Avec :
– Emmanuel Igah, géopolitologue franco-nigérian, éditeur du Nigeria Vademecum qui paraîtra prochainement en France.
– Christopher Fomunyoh, directeur régional Afrique au National Democatric Institute, ONG basée à Washington pour soutenir la démocratie. En mission d’observation internationale à Abuja.

Centrafrique: l’accord de paix de Bangui est-il déjà mort?

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Le décryptage du fait d’actualité du jour avec un à trois spécialistes invités pour contextualiser, expliquer et commenter. Emission présentée par Marie Casadebaig et préparée par Éléonore Krainik.

En République Centrafricaine, un mois seulement après la signature de l’accord de paix de Bangui, le pacte paraît bien fragile. La composition du nouveau gouvernement était attendue au tournant par les signataires. Les groupes armés espéraient y trouver une large place, ce n’est pas le cas. On est déjà loin de l’enthousiasme exprimé après les négociations de Khartoum. Démission de membres du gouvernement, retrait du processus de paix et menaces en cas de copie mal corrigée. Le huitième accord de paix conclu en Centrafrique depuis 2013, est-il déjà mort et enterré ?
Avec :
– Mathilde Tarif, doctorante et chargée d’enseignement à l’Université Paris 1, spécialisée sur la Centrafrique
– Thierry Vircoulon, chercheur associé à l’IFRI et enseignant à Sciences-Po.