Pages arrachées à Albert Camus (2/5) : Premier Homme (extrait)

| France Culture | Episode du | Durée : 00:25:05 | RSS | Site Web

Des adaptations de grandes ouvres littéraires du patrimoine mondial

durée : 00:25:05 – Feuilleton – Premier chapitre du roman à caractère autobiographique d’Albert Camus resté inachevé à la mort de l’écrivain en 1960.

Pages arrachées à Albert Camus (1/5) : Le Témoin de la Liberté

| France Culture | Episode du | Durée : 00:24:16 | RSS | Site Web

Des adaptations de grandes ouvres littéraires du patrimoine mondial

durée : 00:24:16 – Feuilleton – Texte de l’allocution d’Albert Camus prononcée salle Pleyel à Paris le 13 décembre 1948

Correspondance de la famlle Brontë 1821-1855 (5/5)

| France Culture | Episode du | Durée : 00:24:59 | RSS | Site Web

Des adaptations de grandes ouvres littéraires du patrimoine mondial

durée : 00:24:59 – Feuilleton –

Correspondance de la famille Brontë (1821-1855) (4/5) : Acton, Currer, Ellis : les trois frères Bell

| France Culture | Episode du | Durée : 00:25:25 | RSS | Site Web

Des adaptations de grandes ouvres littéraires du patrimoine mondial

durée : 00:25:25 – Feuilleton – C’est sous pseudonymes masculins que les trois sœurs Brontë commencent à publier leurs romans. Tout le monde, jusqu’à leur frère et leur père, ignore leurs activités littéraires.

Correspondance de la famille Brontë (1821-1855) (3/5) : Les amours contrariés ou la fin des illusions

| France Culture | Episode du | Durée : 00:24:44 | RSS | Site Web

Des adaptations de grandes ouvres littéraires du patrimoine mondial

durée : 00:24:44 – Feuilleton – En mars 1842, Charlotte et Emily, qui ont maintenant respectivement 25 et 23 ans, partent travailler en Belgique dans un pensionnat de jeunes filles.

Correspondance de la famille Brontë (1821-1855) (1/5) : Des ambitions précoces difficiles à satisfaire

| France Culture | Episode du | Durée : 00:24:54 | RSS | Site Web

Des adaptations de grandes ouvres littéraires du patrimoine mondial

durée : 00:24:54 – Feuilleton – Cette année 1835 où Charlotte, l’aînée, n’a que 19 ans, voit la fratrie Brontë obligée de se séparer.

Journal de la commune étudiante de Mai 68 d’après Alain Schnapp et Pierre Vidal-Naquet (5/5) : Juin 68 : la retombée

| France Culture | Episode du | Durée : 00:25:08 | RSS | Site Web

Des adaptations de grandes ouvres littéraires du patrimoine mondial

durée : 00:25:08 – Feuilleton – Du 30 mai au 18 juin, dans toute la France, les manifestations gaullistes se multiplient et la résistance des métallos à Flins fait, aux yeux des étudiants, figure d’épopée. L’évidence de la reprise du travail est là.

Journal de la commune étudiante de Mai 68 d’après Alain Schnapp et Pierre Vidal-Naquet (4/5) : Le mouvement étudiant dans la grève (16-31 mai)

| France Culture | Episode du | Durée : 00:24:27 | RSS | Site Web

Des adaptations de grandes ouvres littéraires du patrimoine mondial

durée : 00:24:27 – Feuilleton – La deuxième moitié du mois de mai semble plus longue que la première : le temps passe moins vite et les manifestations ne se succèdent plus à un rythme régulier. La cadence des ouvriers en grève est différente.

Journal de la commune étudiante de Mai 68 d’après Alain Schnapp et Pierre Vidal-Naquet (3/5) : La montée du mouvement (3-15 mai)

| France Culture | Episode du | Durée : 00:24:04 | RSS | Site Web

Des adaptations de grandes ouvres littéraires du patrimoine mondial

durée : 00:24:04 – Feuilleton – A partir du 3 mai, c’est contre la police que se dresse un nombre croissant d’étudiants. Au « Professeurs, vous êtes vieux ! » de Nanterre s’oppose désormais le slogan : « Des profs, pas des flics ».

Journal de la commune étudiante de Mai 68 d’après Alain Schnapp et Pierre Vidal-Naquet (2/5) : Nanterre

| France Culture | Episode du | Durée : 00:24:37 | RSS | Site Web

Des adaptations de grandes ouvres littéraires du patrimoine mondial

durée : 00:24:37 – Feuilleton – C’est à Nanterre, cauchemar de béton enchâssé dans le paysage d’un autre cauchemar, celui du bidonville, que « Mai 68 » a commencé. Plus précisément, dans le bâtiment C, celui des philosophes, des psychologues et des sociologues.