Abdelatif Laâbi : L’espoir acharné (4/4) : J’atteste !

| France Culture | Episode du | Durée : 00:03:27 | RSS | Site Web

Jacques Bonnaffé lit la poésie

durée : 00:03:27 – Jacques Bonnaffé lit la poésie – par : Jacques Bonnaffé – Un refus répété de ne pas être dans le moule civique et religieux et n’avoir aucune appartenance autre qu’à la fraternité humaine. « J’atteste", en espérance de dispersion. – réalisé par : Manoushak Fashahi

Abdelatif Laâbi : L’espoir acharné (3/4) : Abdelatif désir

| France Culture | Episode du | Durée : 00:03:59 | RSS | Site Web

Jacques Bonnaffé lit la poésie

durée : 00:03:59 – Jacques Bonnaffé lit la poésie – par : Jacques Bonnaffé – Abdellatif Laâbi, né à Fès en 1942, est un poète, écrivain et traducteur marocain. Il a fondé en 1966 la revue Souffles qui jouera un rôle considérable dans le renouvellement culturel au Maghreb. – réalisé par : Manoushak Fashahi

Abdelatif Laâbi : L’espoir acharné (2/4) : sans fin lire Laâbi

| France Culture | Episode du | Durée : 00:03:33 | RSS | Site Web

Jacques Bonnaffé lit la poésie

durée : 00:03:33 – Jacques Bonnaffé lit la poésie – par : Jacques Bonnaffé – Il fallait/il faudra revenir à Abdellatif Laâbi, comment il fut témoin d’évolutions durement acquises, des audaces du combat. Contre l’obscurité des murs et ce qu’il sait de la soif des mots. – réalisé par : Manoushak Fashahi

Abdelatif Laâbi : L’espoir acharné (1/4) : la rage ta page

| France Culture | Episode du | Durée : 00:03:17 | RSS | Site Web

Jacques Bonnaffé lit la poésie

durée : 00:03:17 – Jacques Bonnaffé lit la poésie – par : Jacques Bonnaffé – En saisissant « L’espoir à l’arraché », nous vient cette pensée d’un recommencement. Abdelatif Laâbi nous livre l’hypothèse d’un regain perpétuel. – réalisé par : Manoushak Fashahi

Ma tristesse est tranquille – Fernando Pessoa (4/4) : le Tage n’est pas la rivière qui traverse mon village.

| France Culture | Episode du | Durée : 00:03:27 | RSS | Site Web

Jacques Bonnaffé lit la poésie

durée : 00:03:27 – Jacques Bonnaffé lit la poésie – par : Jacques Bonnaffé – Le Tage est plus beau que la rivière qui traverse mon village / Mais le Tage n’est pas plus beau que la rivière qui traverse mon village, / Parce que le Tage n’est pas la rivière qui traverse mon village. – réalisé par : Manoushak Fashahi

Ma tristesse est tranquille – Fernando Pessoa (3/4) : je ne m’occupe pas des rimes.

| France Culture | Episode du | Durée : 00:03:14 | RSS | Site Web

Jacques Bonnaffé lit la poésie

durée : 00:03:14 – Jacques Bonnaffé lit la poésie – par : Jacques Bonnaffé – Je pense par les yeux et par les oreilles / Je pense par les mains et par les pieds / Je pense par le nez et par la bouche.
– réalisé par : Manoushak Fashahi

Ma tristesse est tranquille – Fernando Pessoa (2/4) : Une fleur aurait-elle de la beauté?

| France Culture | Episode du | Durée : 00:03:18 | RSS | Site Web

Jacques Bonnaffé lit la poésie

durée : 00:03:18 – Jacques Bonnaffé lit la poésie – par : Jacques Bonnaffé – Si parfois je dis que les fleurs sourient / Et s’il m’arrive de dire que les rivières chantent, /Ce n’est pas que je pense qu’il y a des sourires dans les fleurs / Ni des chansons dans le courant des rivières… – réalisé par : Manoushak Fashahi

Ma tristesse est tranquille – Fernando Pessoa (1/4) : Etre poète n’est pas mon ambition. C’est ma façon à moi d’être seul.

| France Culture | Episode du | Durée : 00:03:43 | RSS | Site Web

Jacques Bonnaffé lit la poésie

durée : 00:03:43 – Jacques Bonnaffé lit la poésie – par : Jacques Bonnaffé – Le gardeur de troupeaux est l’œuvre majeure d’Alberto Caeiro, le maître naturaliste des hétéronymes inventés par Fernando Pessoa. Berger imaginaire qui mène le troupeau de ses idées. – réalisé par : Manoushak Fashahi

Wislawa Szymborska – Du désenchantement heureux (4/4) : Fin et début

| France Culture | Episode du | Durée : 00:03:46 | RSS | Site Web

Jacques Bonnaffé lit la poésie

durée : 00:03:46 – Jacques Bonnaffé lit la poésie – par : Jacques Bonnaffé – En refermant sa semaine, le lecteur se dit qu’il n’est pas mécontent de la révélation Szymborska, ouvrant à la fois sur une pensée et un monde oratoire qu’il faut approcher avec tact et joie. – réalisé par : Manoushak Fashahi

Wislawa Szymborska – Du désenchantement heureux (3/4) : sur les soirées poésie (avec ou sans)

| France Culture | Episode du | Durée : 00:03:45 | RSS | Site Web

Jacques Bonnaffé lit la poésie

durée : 00:03:45 – Jacques Bonnaffé lit la poésie – par : Jacques Bonnaffé – Vu d’une estrade d’abord, ce 3e jour se chantonnera sur l’« Étonnement » et une réflexion-description de l’âme selon Szymborska. – réalisé par : Manoushak Fashahi