Jeunes crocs / Jeunes plumes (4/4) : Nous voulons bien ne rien dire du moment que nous sommes entendus

| France Culture | Episode du | Durée : 00:03:12 | RSS | Site Web

Jacques Bonnaffé lit la poésie

durée : 00:03:12 – Jacques Bonnaffé lit la poésie – par : Jacques Bonnaffé – Antoine Mouton est né en 1981, évoluant entre poésie, récits, contes et romans. Il a publié « Le Metteur en scène polonais », chez Bourgois en 2015 et « Chômage monstre » en 2017. – réalisé par : Manoushak Fashahi

Jeunes crocs / Jeunes plumes (3/4) : Où mot tient tête

| France Culture | Episode du | Durée : 00:03:29 | RSS | Site Web

Jacques Bonnaffé lit la poésie

durée : 00:03:29 – Jacques Bonnaffé lit la poésie – par : Jacques Bonnaffé – Le poème "Après quoi" (Chômage monstre) tente de se dégager par les mots, leurs assonances et leur culbute sonore, du vide soudain de l’absence d’emploi. Qui n’équivaut pas à la perte du travail.
« Et si on remplaçait l’emploi par le travail ! » formulation de Bernard Stiegler – réalisé par : Manoushak Fashahi

Jeunes crocs / Jeunes plumes (2/4) : Plume de Mouton

| France Culture | Episode du | Durée : 00:03:42 | RSS | Site Web

Jacques Bonnaffé lit la poésie

durée : 00:03:42 – Jacques Bonnaffé lit la poésie – par : Jacques Bonnaffé – Une tentation du théâtre traverse la jeune poésie ou partie d’entre elle. Cette habitude des monologues depuis Koltès, une autre veine chez Novarina qui partage sa flamme entre poésie et pièces pour la scène. – réalisé par : Manoushak Fashahi

Jeunes crocs / Jeunes plumes (1/4) : Mon corps parle / Yoann Thommerel

| France Culture | Episode du | Durée : 00:03:34 | RSS | Site Web

Jacques Bonnaffé lit la poésie

durée : 00:03:34 – Jacques Bonnaffé lit la poésie – par : Jacques Bonnaffé – Bonne santé physique apparente et forte dépendance à ses pulsions. Aujourd’hui, le corps décide, vient constater l’auteur. Sans accuser explicitement le consumérisme et la société, c’est une dégradation entamée, on est voulu, on est parlé, conditionné au plaisir, aiguillé vers un non-choix. – réalisé par : Manoushak Fashahi

Charles Cros hors académie (4/4) : Antoine Emaz – “Un livre, c’est d’abord une peau. “

| France Culture | Episode du | Durée : 00:03:38 | RSS | Site Web

Jacques Bonnaffé lit la poésie

durée : 00:03:38 – Jacques Bonnaffé lit la poésie – par : Jacques Bonnaffé – « Un poème, c’est aussi sculpter du son. » A l’occasion de la disparition d’Antoine Emaz, le 3 mars 2019, le site Poezibao publie un hommage sous forme d’un dossier accessible à tous. – réalisé par : Manoushak Fashahi

Charles Cros hors académie (3/4) : Les principes de l’art

| France Culture | Episode du | Durée : 00:03:26 | RSS | Site Web

Jacques Bonnaffé lit la poésie

durée : 00:03:26 – Jacques Bonnaffé lit la poésie – par : Jacques Bonnaffé – On sent frémir la verve de Queneau dans les poèmes fantaisistes de Queneau. Il y a un Cros qui ne tient pas en place, prêt à réfuter ses poèmes les plus graves, un homme en constant travail d’invention. – réalisé par : Manoushak Fashahi

Charles Cros hors académie (2/4) : Existences

| France Culture | Episode du | Durée : 00:03:15 | RSS | Site Web

Jacques Bonnaffé lit la poésie

durée : 00:03:15 – Jacques Bonnaffé lit la poésie – par : Jacques Bonnaffé – Avec Charles Cros, on embrasse… une époque autant qu’une existence aux lignes intrépides. Voyage instable et mouvant. – réalisé par : Manoushak Fashahi

Charles Cros hors académie (1/4) : Pittoresque

| France Culture | Episode du | Durée : 00:03:32 | RSS | Site Web

Jacques Bonnaffé lit la poésie

durée : 00:03:32 – Jacques Bonnaffé lit la poésie – Peu d’individus sans doute peuvent s’enorgueillir d’accoler les deux titres d’inventeur et poète.
"J’ai pénétré bien des mystères / Dont les humains sont ébahis : / Grimoires de tous les pays, / Êtres et lois élémentaires."

Semaine Poésie – Salon de beauté (4/4) : L’herbe folle du langage

| France Culture | Episode du | Durée : 00:03:45 | RSS | Site Web

Jacques Bonnaffé lit la poésie

durée : 00:03:45 – Jacques Bonnaffé lit la poésie – par : Jacques Bonnaffé – L’autre beauté, mal arrangée, la poésie de guingois. Hors des convenances et du bon goût, celle que Rimbaud voulait asseoir sur ses genoux ? Extrait d’un poème en patois picard de Jules Mousseron, poète mineur à Denain. – réalisé par : Manoushak Fashahi

Semaine Poésie – Salon de beauté (3/4) : Marilyn et Pasolini

| France Culture | Episode du | Durée : 00:02:56 | RSS | Site Web

Jacques Bonnaffé lit la poésie

durée : 00:02:56 – Jacques Bonnaffé lit la poésie – par : Jacques Bonnaffé – Avec l’un de ses plus beaux poèmes, Pasolini revient aux racines du drame, la pauvreté initiale, l’immense vulnérabilité de la beauté. C’est un poème de Pasolini traduit par René de Ceccatty dans "La Persécution", éditions Poésie Points. – réalisé par : Manoushak Fashahi