Le DAB

| France Bleu | Episode du | Durée : 00:03:17 | RSS | Site Web

Nathalie Simon nous donne ses conseils bien-être

durée : 00:03:17 – Le conseil forme et bien-être France Bleu – Le DAB est un geste qui a été inventé par des **rappeurs américains**. Il vient d’Atlanta et est devenu un vrai phénomène, particulièrement dans le sport.

Quelque part entre le discobole et l’éclair d’Usain Bolt, **le visage dans le creux du coude et le bras opposé tendu vers l’arrière**. C’est un joueur de football américain, originaire d’Atlanta évidemment, qui le premier, a eu l’idée d’exécuter un dab pour fêter son touchdown devant les caméras. Les basketteurs l’ont emmené sur les parquets de la NBA, et il a traversé l’atlantique pour débarquer sur les pelouses du football européen.

Le mot DAB est, au départ, un mot d’argot qui fait référence à une manière de consommer de la drogue et qui aboutit à ne plus marcher droit. Le DAB dance fait allusion à cet état. Evidemment, les sportifs ont donné un tout autre sens au Dabing.

## **A la mode chez nous**

Le héros de Manchester United, **Paul Pogba**, car c’est de lui dont il s’agit, célèbre désormais tous ses buts par ce geste. Pogba Dabbe, oui ça se conjugue. Je dabe tu dabes …Internet s’est emparé du phénomène DAB et nous dabons tous à chaque occasion.

## **Le DAB a touché le showbiz et la politique**

**Hillary Clinton**, elle\-même, à Dabé en pleine campagne des présidentielles américaines, histoire de draguer l’électorat afro\-américain et les jeunes…

## **Le DAB a même envahi les bancs du collège**

A Aubervilliers, dans le 93, les élèves de 4e ont testé leurs connaissances du **théorème de Pythagore** devant le triangle formé par le DAB de Paul Pogba. Vous avez bien entendu Pythagore et le sport. C’est Claire, une jeune prof qui s’est imaginé ce délire.

> Christiano Ronaldo est jaloux du DAB de Paul Pogba, il essaye alors de démontrer qu’il n’est pas parfait . Selon l’ouvrage « la déclaration universelle des droits du DAB (la DUDDD) un DAB est parfait si, et si seulement, les triangles représentés sur la figure ci\-dessus sont rectangles.

Question le dab de Pogba est\-il parfait ?

Et si vous devez daber faites le vite car comme tout phénomène virale, le dab est déjà en train de disparaître… comme un éclair.

Les chats

| France Bleu | Episode du | Durée : 00:03:07 | RSS | Site Web

Nathalie Simon nous donne ses conseils bien-être

durée : 00:03:07 – Le conseil forme et bien-être France Bleu – N’oublions pas qu’à la base, le chat est un **animal sauvage** qui attrape ses proies dans la nature et qu’il a tendance à **boire très peu**.

En liberté ou à l’état sauvage, les chats choisissent de boire dans des **eaux peu profondes** pour éviter de se faire surprendre par un prédateur. Il se méfie de l’eau stagnante car elle peut être polluée et donc dangereuse pour lui.

Mettez\-vous à sa place. Imaginez une seconde que vous partez en randonnée et que vous êtes assoiffé… Allez\-vous préférer l’eau d’une mare un peu croupi ou celle fraiche et cristalline de la source d’à côté ? Votre chat n’est pas bête. Lui aussi a choisi la source.

## **Alors on fait comment ?**

Soit on lui ouvre le robinet régulièrement afin qu’il puisse de désaltérer, surtout si il se nourrit de croquettes sèches, soit on investit dans une **fontaine à eau**. Si vous décidez d’acheter la fontaine, faites un tour dans plusieurs magasins car les prix varient de 15 à plus de 50 euros pour la même chose. On nous prend un peu pour des gogos…

Et n’oubliez pas de changer l’eau et les filtres régulièrement sinon votre matou vous miaulera son mécontentement.

## **Pourquoi les chats n’aiment\-ils pas l’eau ?**

L’origine géographique des chats serait au Moyen\-Orient où les chats vivaient dans des **régions désertiques** avant de migrer bien plus tard vers les forêts et de découvrir l’eau. Cela expliquerait leur méfiance, voire leur aversion. Et comme ils n’ont eu accès à l’eau que tardivement dans leur évolution ils n’associent pas la rivière et l’eau à la nourriture, donc elle a **peu d’intérêt**.

Mais paradoxalement les chats sont de façon innée **d’excellents nageurs**. Si dès chaton, vous l’habituez en douceur au contact avec de l’eau tiède, il est possible, je dis bien possible qu’il apprécie… Mais vous le savez, seul le chat décide…

Le chauffage

| France Bleu | Episode du | Durée : 00:02:42 | RSS | Site Web

Nathalie Simon nous donne ses conseils bien-être

durée : 00:02:42 – Le conseil forme et bien-être France Bleu – 8 millions de ménages, soit 30% de la population, sont chauffés à l’électricité, et c’est une spécificité française. **L’électrique concerne une majorité de logements mal isolés** construits avant 1975, ce qui rend la consommation française d’électricité très sensible aux variations de températures. Ainsi, en hiver, un degré de moins entraîne un surplus de consommation de 2.300 mégawatts (MW). Il est donc urgent de **favoriser la rénovation thermique** des logements !

## **Les cheminées**

Ce n’est **pas sans danger** pour vous et pour les autres.

Explication : Les cellules qui tapissent l’intérieur des poumons et de la trachée sont abimées chez les personnes exposées en permanence à la fumée du bois de chauffage. Et puis, la probabilité de souffrir d’allergie au pollen, de rhinite allergique et d’asthme augmente chez les adolescents dont la maison est chauffée au bois.

Bien sûr selon les cheminées et les poêles, le risque n’est pas le même.

Un **feu ouvert** sous une cheminée mal ramonée, dans une maison que l’on n’aère pas suffisamment, va faire des dégâts. Un poêle à bois fermé bien entretenu, ou une cheminée à foyer fermé ramonée chaque année, dans lesquels la **combustion** est de bonne qualité avec un combustible sec et propre, verra ses quantités de **particules fines** émises, à l’intérieur, non seulement moins importantes, mais aussi moins nocives.

Pour les autres, brûler du bois dégage, comme toute combustion, des **composés qui peuvent être néfastes** si l’atmosphère en contient trop : composés organiques volatils, particules fines, oxydes d’azote, etc.

Là aussi il faut que le bois soit sec, que la température soit très élevée, et si vous le pouvez, **observez votre fumée au\-dessus de la maison**. Si elle est foncée, c’est mauvais signe et cela veut dire que vous devriez faire ramoner votre cheminée ou entretenir votre poêle. Et puis un poêle ça se change aussi. Ça ne dure pas une vie, ça évolue.

Les anciens poêles à bois rejettent 40 à 80g de fumée par heure quand les nouveaux appareils, n’en produisent que 2 à 5g. Un poêle à bois non certifié émet autant de particules fines en neuf heures d’utilisation qu’une voiture qui parcourt 18.000 km dans une année.

## **Le chauffage d’appoint**

Electrique, à eau, au pétrole ou à gaz, il n’est pas sans danger non plus sur la santé : maladies respiratoires, asthme, Intoxication dû aux appareils de type "**poêle à pétrole**" qui n’ont pas de sortie des cheminées à l’extérieur.

Augmentation de l’humidité, apparition de salpêtres et de mauvaises odeurs, accumulation de polluants dans l’air, sans compter les risques élevés de brûlures et d’incendies… Si possible installez un **détecteur de monoxyde de carbone** à proximité de votre chauffage au gaz ou au pétrole afin d’éviter les intoxications de nuit.

En résumé il n’existe **pas de chauffage idéal** mais la clef c’est de bien isoler les logements afin d’avoir à **chauffer le moins possible**.

Le nez qui coule pendant le sport

| France Bleu | Episode du | Durée : 00:02:27 | RSS | Site Web

Nathalie Simon nous donne ses conseils bien-être

durée : 00:02:27 – Le conseil forme et bien-être France Bleu – Tous ceux qui font de la course à pied ou de la marche connaissent ce phénomène. Le nez commence à couler au bout d’une quinzaine de minutes et on doit se moucher souvent… Et quand on fait des breaks c’est quasi les chutes du Niagara !!!

## **Pourquoi ?**

La respiration par le nez sert à **filtrer**, par les poils, la poussière et **humidifier l’air** avant d’entrer dans les poumons. Donc en activant la fréquence respiratoire ça augmente le travail d’humidification et on a le nez qui coule. En outre, les muqueuses du nez produisent **plus de mucus** en action que lorsque vous vous reposez.

Si on respire par la bouche, on n’a plus le filtrage et la gorge s’assèche… Donc c’est pas idéal. Il faut trouver la solution qui gène le moins. Mais quoiqu’il arrive on évacue tous le surplus en se mouchant… Donc, pas d’inquiétude, **c’est tout à fait normal** pour les coureurs d’avoir le nez qui coule.

L’utilisation d’un bandana pour couvrir votre nez peut aider à réchauffer l’air avant qu’il ne touche le nez.

## **Peut\-on courir avec un rhume ?**

Pratiquer un sport permet de **stimuler les défenses immunitaires** de l’organisme. Au premier abord, il paraît donc possible d’exercer une activité physique si l’on est malade. Cependant, si cette activité est intensive, elle risque d’avoir les effets inverses de ceux recherchés, et donc de fragiliser l’organisme.

**Si vos symptômes sont au\-dessus du cou** (nez qui coule, éternuements, mal de gorge), alors, oui, vous pouvez courir mais Prenez ça cool et ne faites pas de séances d’entraînement intenses.

**Si vos symptômes sont en dessous du cou** (congestion de la poitrine, toux intense, ..) ne courrez surtout pas. Cela augmente la déshydratation et peut entraîner des problèmes plus graves. Idem si vous avez une forte fièvre, ne sortez pas vos baskets. Et bien sûr, si votre médecin vous conseille de ne pas courir, écoutez\-le sans aucun doute.

Et, ne vous inquiétez pas, vous ne perdrez pas beaucoup de remise en forme. Vous serez de retour là où vous l’avez laissé en peu de temps.

La musicothérapie

| France Bleu | Episode du | Durée : 00:03:00 | RSS | Site Web

Nathalie Simon nous donne ses conseils bien-être

durée : 00:03:00 – Le conseil forme et bien-être France Bleu – Le stress modifie notre organisme et notre première réaction est la défense avec des réactions en chaine : **sécrétion de cortisol** l’hormone du stress, estomac noué… En fait, tant que le cortisol est présent dans l’organisme le stress s’incruste.

Et c’est là que la musique intervient !

Le fait d’en écouter fait redescendre le taux de cortisol dans l’organisme et diminue petit à petit la sensation de stress. Et ce n‘est pas tout. La musique **stimule la production d’endorphines**, qui sont des antidouleurs naturels, ainsi que la **production de la dopamine** qui active les zones de récompense du cerveau. En somme, c’est tout le circuit neuronal du plaisir qui s’active lorsque l’on écoute une musique que l’on aime !

Les américains l’ont si bien compris qu’une demie heure de musique classique quotidienne est **obligatoire en Floride** en école maternelle, pour aider les petits à s’endormir.

## **La musique pour soigner**

**De plus en plus d’hôpitaux** font appel à la musique pour aider leurs patients à surmonter leur souffrance, soulager leurs douleurs ou à apaiser leur anxiété. La thérapie repose sur une technique réceptive, basée sur l’écoute d’une mélodie et sur les mécanismes psycho\-physiologiques qui l’accompagnent. Chacune des séquences musicales est ainsi particulière, et **adaptée à l’effet thérapeutique désiré.**

En début de séquence, la musique suit un tempo relativement rapide, pour être en phase avec les pulsations cardiaques des patients (environ 80 battements/min.). Puis le tempo ralentit progressivement, abaissant avec lui le rythme cardiaque, jusqu’à ce que le patient atteigne un **état de relaxation.** Après quelques minutes, le tempo remonte, toujours de manière progressive, pour aider le patient à reprendre conscience jusqu’à la fin du morceau.

Une **trentaine d’études** ont été publiées sur ce sujet. L’une d’entre elle a été menée en 2012 sur 87 patients présentant des lombalgies, des fibromyalgies et d’autres pathologies inflammatoires et neurologiques. Parmi eux, 44 ont bénéficié à domicile de la musicothérapie durant 60 jours. Résultats : ils ont montré une baisse de 50% de la douleur, avec un effet de maintien après le traitement, par rapport au reste du groupe n’ayant pas suivi la musicothérapie.

Dans certains hôpitaux, les **salles de pré\-anesthésie infantiles** deviennent de véritables salles de concert. Un musicien accompagne l’enfant jusque dans la salle d’opération en faisant résonner dans les dédales de couloirs, d’ascenseurs et autres lieux froids inconnus, des sons harmonieux et rassurants. Les résultats sont concluants puisque la musique joue un rôle positif sur la réussite des anesthésies et aide les enfants à **mieux vivre le traumatisme de leur séjour hospitalier**.

Alors on chante sous sa douche et on se détend !

Le Hygge et le Lagom

| France Bleu | Episode du | Durée : 00:03:03 | RSS | Site Web

Nathalie Simon nous donne ses conseils bien-être

durée : 00:03:03 – Le conseil forme et bien-être France Bleu – Le Hygge est tout simplement une **philosophie de vie** qui prône le bien être, le confort, la convivialité, tout ce qui nous coupe du stress de la vie quotidienne. C’est la recette danoise du bonheur. Quand on sait que la nation danoise fait partie des pays ou les gens sont le plus heureux, on a envie de se pencher sur ce concept non ?

Quand les hivers sont longs et froids et que les rues se transforment en terrains glacés et hostiles, les intérieurs de maisons et même des magasins ou des banques se transforme en nid douillet ou scintillent des bougies et des flambées synonymes de chaleur humaine.

**La bougie** est l’accessoire indispensable du Hygge. Le Danemark en est d’ailleurs le plus grand consommateur au monde avec 6 kilos de cires par an et par habitant.

## **Le Hygge, un art de vivre**

Attention, ce n’est pas non plus un repli sur soi, c’est plutôt une **façon cosy d’affronter une nature hostile** ensemble. Le Hygge c’est aussi : le fait maison, le pas bling bling, le chocolat chaud, le thé fumant, **prendre son temps**, les jeux de société en famille ou entre amis…

En 2016, des dizaines d’ouvrages sur le Hygge sont apparus nous déroulant les clefs du bonheur à la danoise… Mais bye bye 2016 et le Hygge et vive 2017 et le Lagom.

## **Le Lagom**

Il s’agit d’une nouvelle tendance qui vient de Suède et qui signifie « pas trop, pas trop peu, juste assez ? ».

La subtile différence entre le Hygge et le Lagom c’est que le premier est dans la satisfaction immédiate alors que le Lagom est une **manière d’envisager la vie**… Il convient parfaitement au moment des bonnes résolutions. Il s’agit de réduire son empreinte écologique, les déchets et les dépenses inutiles, de prendre soin de sa maison, et d’économiser de l’argent…. **Une vie saine**, moins stressée et portée sur le développement personnel.

Le Lagom, c’est être équilibré mesuré bref raisonnable. C’est **la gloire du minimalisme.** Étymologiquement, il vient du mot « lag » la loi. Il ne s’agit pas d’une loi juridique, mais plutôt d’une loi sociale, et c’est vrai que la vie en Suède est régie par le Lagom.

Ni trop anonyme, ni trop excentrique : **être « normal » tout simplement**, ce qui est peut\-être aussi une des raisons pour lesquelles les Suédois sont si tolérants, pour justement accepter toutes les différences : culturelles, sociales, et sexuelles. Si on ne devait retenir qu’un mot pour comprendre la mentalité suédoise, c’est celui\-là : Lagom.

Le régime méditerranéen ou crétois

| France Bleu | Episode du | Durée : 00:03:05 | RSS | Site Web

Nathalie Simon nous donne ses conseils bien-être

durée : 00:03:05 – Le conseil forme et bien-être France Bleu – Le régime méditerranéen est facile à suivre car il permet de manger des **aliments naturels**. Il repose sur une alimentation saine, équilibrée, riche en fruits et légumes verts ou légumes secs et en céréales.

Le régime crétois permet de **consommer de bons lipides**, qui sont à l’origine d’une diminution des risques cardiovasculaires et d’une augmentation du bon cholestérol. Ce type d’alimentation est lié au mode de vie des habitants du bassin Méditerranéen. Là bas, la mortalité cardiovasculaire des habitants est moins élevé que dans les autres pays. C’est quand même un sacré argument.

## **On mange quoi ?**

Au cours de ce régime, il est conseillé de consommer du **poisson gras** qui contient de nombreux oméga 3, 2 à 3 fois par semaine : saumon, anchois, hareng, maquereau, et bien sûr la sardine.

Les **produits d’origine végétale** contenant des omégas 3 sont essentiellement les Huiles de soja, huiles de pépins de raisin, huile de mais, huile de tournesol et évidement huile d’olive. Il est aussi recommandé de consommer **7 portions de fruits et légumes par jour**.

## **On évite ou on supprime**

Le Beurre, la margarine, le sucre, les viandes rouges et les produits laitiers à base de lait de vache.

Bannir le sucre va vous permettre de réguler à la baisse votre poids, ce qui vous avouerez n’est pas négligeable.

Dans le régime méditerranéen, on prône **le plaisir de manger** et surtout de prendre le temps de savourer les mets naturels qu’on propose à notre organisme. No stress a table c’est important.

L’alimentation méditerranéenne est très différente de l’alimentation moyenne du reste du monde et surtout des américains. En fait, elle connaît de grandes **similarités au végétarisme**, mais tout en ayant la possibilité de manger du poisson, des œufs, de la volaille et des viandes rouges.

Pour ce qui est des repas, vous devez consommer **3 repas par jour** et si vous ressentez une faim entre les repas, vous avez entièrement le droit de prendre une collation santé comme un fruit, du yaourt, des crudités, etc…

## **L’activité physique**

Elle est **primordiale** dans ce régime qui est plus un mode de vie qu’un régime en fait.

En fait le régime méditerranéen est un mode de vie qui a fait ses preuves depuis l’Antiquité et c’est le seul dont les **bienfaits sur les maladies cardiovasculaires** **et sur les cancers** ont été prouvés scientifiquement.

C’est le seul qui vous fera perdre du poids tout en vous apportant toutes les vitamines et les nutriments dont votre corps a besoin.

Ces recommandations deviendront vite pour vous **des habitudes de vie** faciles à mettre en place. En les suivant régulièrement vous perdrez du poids, vous vous sentirez en forme et plein d’énergie. Vous améliorerez sur le long terme votre état de santé et votre espérance de vie. Votre capital santé est votre première richesse, prenez en soin et prenez soin de vous chaque jour.

Nourrir la planète en 2050

| France Bleu | Episode du | Durée : 00:03:10 | RSS | Site Web

Nathalie Simon nous donne ses conseils bien-être

durée : 00:03:10 – Le conseil forme et bien-être France Bleu – Nous serons **10 milliards d’humains** sur terre en 2050 et si 60% de l’humanité se concentre aujourd’hui dans les zones urbaines, elle passera à 80% dans 25 ans.

Vous vous doutez bien que **l’agriculture ne pourra pas suivre**, étant donné que 30% des surfaces arables du globe sont déjà en exploitation. La faute également au réchauffement climatique, aux circuits de distribution (toujours plus loin et plus gourmands en énergie), à la pollution et à l’appauvrissement des sols.

## **On fait quoi ?**

Certains continuent la déforestation massive avec les conséquences épouvantables que l’on connaît. Et puis d’autres se tournent vers des solutions alternatives, différentes et parfois surprenantes comme par exemple **se nourrir d’insectes**.

Puisque l’élevage destiné à la consommation humaine est un des plus polluants et n’est pas durable sur le long terme, il faut inventer une nouvelle façon de s’alimenter, et manger des insectes en fait partie. On en raffolait dans l’antiquité et il n’y a pas si longtemps des criquets au chocolat étaient vendus sur les bords de seine.

Les insectes sont très **riches en protéines**, en acides gras et en oméga 3 mais surtout leur élevage a un très faible impact sur l’environnement par rapport à l’élevage traditionnel. Il suffit de 2kg d’aliments pour produire 1kg d’insectes, quand il en faut 8 pour la même quantité de viande de bœuf. De plus l’élevage d’insectes produit **très peu de gaz à effet de serre**, bien moins que la vache Marguerite et est en mesure d’utiliser en circuit fermé les déchets organiques produits par d’autres animaux.

## **L’agriculture verticale**

Le concept en lui\-même n’est pas nouveau mais son développement oui. L’idée de base est de produire en quantité des produits alimentaire avec une empreinte au sol réduite. D’où la verticalité. **On empile les cultures**, voir les piscicultures…

Ces grattes ciels cultivés ont des capacités de production étonnantes : une ferme de 30m de haut pourrait nourrir une population de 30.000 personnes.

Les avantages mis en avant par les partisans de la verticalité sont nombreux : rendements maximum tout au long de l’année, arrivée à maturité des légumes en 12 à 16 jours permettant de 22 à 30 récoltes par an, baisse de 95% des besoins en eau, **aucun besoin de pesticides**, une garantie bio et non OGM, et un recyclage intégral des nutriments non utilisés. A priori les fermes verticales ne présentent que des avantages.

La plus grande ferme verticale du monde se trouve dans le new jersey, et la première en France a vu le jour **en 2016 à Lyon**. Dans le futur, l’amour ne se trouvera donc plus dans le pré mais en laboratoire et en blouse blanche. Question d’époque !

La flore intestinale

| France Bleu | Episode du | Durée : 00:03:21 | RSS | Site Web

Nathalie Simon nous donne ses conseils bien-être

durée : 00:03:21 – Le conseil forme et bien-être France Bleu – Pour faire simple, la flore intestinale est un **écosystème** constitué de bactéries qui dégradent les sucres et les protéines et fait office de filtre pour mieux protéger la muqueuse intestinale et synthétiser toutes les vitamines et les nutriments qui arrivent avec les aliments.

## **En prendre soin**

Déjà en essayant de supprimer ce qui la perturbe, **Le stress** par exemple…. Il n’est l’ami de personne celui\-là et surtout pas de notre flore intestinale.

On nous parle depuis quelques années d’un **deuxième cerveau**, dans notre ventre, le gut’s brain. Cela va même plus loin car il semblerait que la grande partie de la sérotonine, l’hormone impliquée dans la gestion de nos émotions soit produite dans l’intestin. Les **200 millions de neurones** de notre ventre échangent constamment avec notre tête et joue donc avec nos émotions et vice versa…

Il est donc important de se préserver des petits moments de relaxations dans la journée. 5 petites minutes pendant lesquelles vous allez fermer les yeux, faire le vide et inspirer longuement par le ventre puis par la cage thoracique, et expirer lentement tout l’air en creusant le ventre au maximum.

Vous allez **ré\-oxygéner votre corps** et masser vos intestins dans le même temps. C’est vraiment très relaxant vous verrez.

## **L’alimentation**

Nos intestins ont besoins d’une foule de bactéries et de champignons qui vivent en symbiose avec notre organisme et qui sont nos alliés bonne santé !

On oublie évidement les aliments industriels trop riches en sucres et en graisse. On fonce sur **les aliments fermentés** et surtout consommés crus, car la cuisson tue les bonnes bactéries qui nous veulent du bien et on se souvient que les fibres sont très importantes pour un bon équilibre intestinal : légumineuses, céréales complets, légumes…

Mais c’est surtout le moment de manger de **la choucroute** qui est l’aliment le plus sain pour les intestins ! Le jus de choucroute crue contient des nutriments aux multiples vertus sur notre ventre , il active le transit intestinal, et a un effet diurétique qui permet une élimination plus rapide des substances inutilisables hors de l’organisme et des substances toxiques. Il soutient le métabolisme, soulage la constipation et participe à la restauration des intestins.

Il est donc temps de rendre ses lettres de noblesse à « l’organe mal\-aimé », comme l’appelle Giulia Enders, dont l’ouvrage hilarant, _**Le Charme discret de l’intestin**_, fait le tour du monde depuis deux ans et que je vous recommande si vous souhaitez explorer ce qui se trouve sous votre nombril…

Le mal des montagnes

| France Bleu | Episode du | Durée : 00:03:20 | RSS | Site Web

Nathalie Simon nous donne ses conseils bien-être

durée : 00:03:20 – Le conseil forme et bien-être France Bleu – Nous ne sommes pas égaux face à ce phénomène. **1 personne sur 3** en souffre à 2.000 m d’altitude.

## **C’est quoi ?**

En altitude, la **pression atmosphérique** diminue mais le pourcentage d’oxygène reste inchangé, aux alentours de 21%. Donc à chaque mouvement respiratoire une plus petite quantité d’oxygène gagne nos alvéoles pulmonaires.

**Nous manquons d’oxygène** et notre organisme n’aime pas cela du tout et nous le fait savoir. Il va augmenter la ventilation et la fréquence cardiaque afin d’essayer de capter davantage d’oxygène dans l’air et de le transporter plus rapidement aux organes qui en ont besoin. Mais ce mécanisme est coûteux en énergie. C’est ça ce qu’on appelle **l’hypoxie** ou le mal des montagnes.

## **Les symptômes**

Essoufflements, nausées vertiges, insomnies, maux de tête… et une **grande fatigue**. Voir œdème pulmonaire à partir de 4.000 !

Personnellement j’en ai souffert à 4.000 parce que j’étais monté trop vite sans m’acclimater pendant quelques jours à l’altitude. Ce qui veut dire que sportif ou non, on peut souffrir du mal des montagnes et il semblerait même que nous, les femmes, avec nos carences en fer, nous soyons un peu plus touchées.

Le mal des montagnes se manifeste en général **à partir de 2.000 m d’altitude**. Les premiers signes apparaissent à peu près 8h après l’arrivée et disparaissent dans les 24h. Oui, un peu comme pour le mal de mer.

Il est évident que moins on va haut, moins on a de risque de souffrir d’hypoxie. Mais comme il y a de moins en moins de neige et que les stations vont chercher à grimper de plus en plus haut…

Le maître mot pour l’éviter, c’est **l’acclimatation** donc ! On monte progressivement et surtout si l’on a des bébés. On leur fait faire, si possible, des paliers notamment à 1.000 mètre. Un palier ça veut dire un petit stop d’une heure, le temps d’un biberon par exemple pour que son organisme ait le temps de s’acclimater à la montée. Le palier d’une nuit c’est encore mieux. Et on évite le séjour à plus de 2.500 mètres si on est enceinte…

Une fois arrivés, si vous êtes une personne sensible au mal des montagnes, prenez les deux premiers jours tranquillement à la cool… Et si vous avez prévu un trek au Népal entre amis, ne négligez pas cette acclimatation. Même si votre guide vous pousse à aller vite, car il est acclimaté lui, et on a vu nombre de grimpeurs renoncer simplement parce qu’ils ont voulu monter trop vite !

Et si vraiment vous ne vous sentez pas bien, une solution : **redescendre** !