L’italien ou Le confessionnal des pénitents noirs d’Ann Radcliffe 1ère partie

| France Culture | Episode du | Durée : 00:58:26 | RSS | Site Web

Fictions ayant vocation à nous émouvoir, nous divertir, nous intriguer

durée : 00:58:26 – Samedi noir – Au XVIIIe siècle, Naples est une ville pleine de mystères et de chausse-trapes. Le comte Vincenzo Vivaldi, descendant d’une des plus anciennes familles du royaume, tombe passionnément amoureux d’une jeune et belle orpheline : Elena Rosalba. L’inégalité de leurs conditions présente pour les parents du jeune homme un obstacle insurmontable. Mais il ne renonce pas et persiste dans son amour, malgré les prophéties d’un moine mystérieux et l’intervention de l’inquiétant Schedoni le confesseur de sa mère. Elena est enlevée tandis que Vivaldi est retenu prisonnier avec son domestique Paolo. Pour se retrouver, ils vont vivre de multiples péripéties, parcourant des paysages en lambeaux, des ruines de la forteresse de Paluzzi à l’église de Spirito Santo, en passant par le couvent de San Stephano. Et c’est dans les prisons de la Sainte Inquisition que Vivaldi découvrira un complot des plus machiavéliques. L’Italien ou le Confessionnal des pénitents noirs d’Ann Radcliffe est un chef-d’ouvre du roman gothique.

Cannibales de Régis Jauffret

| France Culture | Episode du | Durée : 00:58:23 | RSS | Site Web

Fictions ayant vocation à nous émouvoir, nous divertir, nous intriguer

durée : 00:58:23 – Samedi noir – Un sauvage roman d’amour.

Il va revenir de Marcus Malte

| France Culture | Episode du | Durée : 00:58:48 | RSS | Site Web

Fictions ayant vocation à nous émouvoir, nous divertir, nous intriguer

durée : 00:58:48 – Samedi noir – L’espoir fait vivre !!!!

Poker tournant de Jean Thibaudeau

| France Culture | Episode du | Durée : 00:48:07 | RSS | Site Web

Fictions ayant vocation à nous émouvoir, nous divertir, nous intriguer

durée : 00:48:07 – Samedi noir – Pièce radiophonique de Jean Thibaudeau. Cinq hommes prennent la parole tour à tour, et livrent leur récit, au fur et à mesure, pendant dix-sept séquences : le premier a tenté en vain de joindre par téléphone un ami libraire, le deuxième personnage se voit visiter sa maison natale, le troisième homme est fasciné par l’histoire du tueur de l’Oise ; enfin le dernier personnage raconte sa rencontre avec une jeune fille autrichienne. Comme au poker, certains narrateurs passent parfois leur tour. Avec Michael Lonsdale, Daniel Mesguich, Roland Dubillard, Jean-Paul Cisife, Jean Bollery

Plus jamais seul de Caryl Férey

| France Culture | Episode du | Durée : 00:59:18 | RSS | Site Web

Fictions ayant vocation à nous émouvoir, nous divertir, nous intriguer

durée : 00:59:18 – Samedi noir – La fiction de France Culture a demandé à l’écrivain Caryl Férey, jeune figure talentueuse du polar français et auteur de nombreuses fictions radiophoniques, de choisir trois auteurs de polars de sa génération : Après Caryl Férey donc, " Christian Roux, chroniqueur social enragé, puis le déjà confirmé Marcus Malte, son écriture fine et sensible, et enfin le benjamin prometteur, Marin Ledun, qui écrit sur le monde du travail et ses dérives. Quatre écritures noires pour quatre auteurs trente et quarantenaires à l’image du polar français : riche, curieux, éclectique. Des univers concordants et autant de singularités. " Mc Cash est borgne. Mc Cash est seul avec son oil valide qui pourrit. Six mois a dit le médecin. Mc Cash s’en ficherait s’il n’avait pas sa fille, Alice, que sa mère lui a laissée avant de mourir et qu’il ne connaît pas. Ils errent en voiture en Bretagne Sud quand Mc Cash apprend la disparition en mer de son vieil ami Marco, parti en voilier de course. Marco-le-dingue, qui se serait pris un cargo dans la gueule, en pleine nuit. Mc Cash n’y croit pas. Il a raison. Né en 1967, Caryl Férey a grandi en Bretagne, une terre qu’il aime pour ses côtes déchiquetées, ses concerts dans les bistrots et ses tempêtes. C’est à Rennes qu’il a imaginé ses premiers personnages de romans, avant de prendre le large : l’Europe à moto (une vieille), puis un tour du monde à vingt ans, où il tomba amoureux de la Nouvelle-Zélande (voir Haka puis Utu, Gallimard). Passionné par les arts en général et les gens en particulier, il décida alors de faire ce qu’au fond, il avait toujours fait : écrire. Son dernier roman, Zulu (Série Noire) a remporté dix prix dont celui des Lectrices de Elle et le Grand Prix de Littérature Policière, et a été traduit dans huit langues. Caryl Férey écrit aussi des films pour le cinéma, des textes pour la jeunesse, des chansons, et des pièces radiophoniques…

Le bruit du monde de Stéphane Michaka

| France Culture | Episode du | Durée : 00:58:28 | RSS | Site Web

Fictions ayant vocation à nous émouvoir, nous divertir, nous intriguer

durée : 00:58:28 – Samedi noir – Lorsque Mauve se réveille au milieu d’un quartier appelé la Nef, il ne sait pas d’où il vient, qui il est, mais comprend qu’il peut lire dans les pensées…!

La Harpe irlandaise de Germaine Beaumont

| | Episode du | Durée : 00:58:01 | RSS | Site Web

Fictions ayant vocation à nous émouvoir, nous divertir, nous intriguer

durée : 00:58:01 – Samedi noir – Une maison silencieuse qui ne demande qu’à parler, une histoire enfouie, deux femmes qui enquêtent…le mystère est entier !

Le piège d’Emmanuel Bove

| | Episode du | Durée : | RSS | Site Web

Fictions ayant vocation à nous émouvoir, nous divertir, nous intriguer

durée : 00:58:31 – Samedi noir – Septembre 1940. Joseph Bridet se rêve en héros des Forces libres et tente de jouer la comédie auprès des autorités de Vichy. Et le voici pris au piège, inexorablement.

Rebecca de Daphné Du Maurier

| | Episode du | Durée : | RSS | Site Web

durée : 00:58:42 – Samedi noir – Angleterre, début du XXe siècle, Maximilien de Winter, propriétaire du domaine de Manderley est veuf depuis que son épouse Rebecca s’est noyée. Séjournant à Monaco, il y rencontre une jeune femme de chambre, timide et peu sûre d’elle. La courtisant, il décide de l’épouser.

Un type bien – Correspondances 1921-1960 de Dashiell Hammet

| | Episode du | Durée : | RSS | Site Web

durée : 00:56:42 – Samedi noir – Pour cette performance, Wilms et Hammett deviennent frères d’intranquilité, de désenchantement et d’humour, jusqu’à ne faire plus qu’un.