“Beetlejuice”, Tim Burton, 1988 – 24.03.2019

| RTS - Radio Télévision Suisse | Episode du | Durée : 53:18 | RSS | Site Web

Travelling, un déplacement de caméra pour tout connaître de l'histoire du cinéma! Une émission de Catherine Fattebert. Fichiers audio disponibles durant 30 jour(s) après diffusion. - Pour un usage privé exclusivement.

Beetlejuice de Tim Burton, sorti en 1988, est une comédie dramatique renversant les histoires de fantômes habituelles où les vivants font fuir les morts. Car ici, ce sont les fantômes, soit un couple de jeunes mariés récemment décédés, qui va tout mettre en œuvre pour faire partir les nouveaux occupants de leur maison avec lʹaide dʹun affreux jojo, vulgaire et méchant, Beetlejuice.

A lʹécran, Michael Keaton, absolument parfait en bio-exorciste démoniaque, mais aussi Winona Ryder, 16 ans, que le film révèle au grand public. On y trouve également Alec Baldwin et Geena Davis.

Le film présente lʹunivers déjanté de Tim Burton, ses monstres fantaisistes, ses créations de carton-pâte, ses couleurs vives comme ses noirs ultimes. Le jeune réalisateur y met au point ce qui deviendra ses marques de fabrique.

On y trouve un Beetlejuice, au nom qui signifie littéralement jus de cafard, au costume rayé et aux dents jaunes, une jeune fille au grand chapeau gothique, une salle dʹattente remplie de fantômes au corps coupé, à la tête rétrécie, et un serpent de sable rouge et bleu avec une tête à lʹintérieur de lʹautre.

Beetlejuice remporte l’Oscar du meilleur maquillage ainsi que le Saturn Award du meilleur film d’horreur. Le film devient rapidement culte et emporte lʹadhésion du public comme de la critique. Il permettra à Tim Burton de révolutionner le monde des super-héros avec un Batman crépusculaire lʹannée suivante et dʹinstaller durablement son univers dans lʹhistoire du cinéma.