Naoki Urasawa : “À 13 ans j’ai découvert le mangaka Tezuka, il est devenu pour moi l’étoile polaire, un grand repère dans ma vie”

| France Culture | Episode du | Durée : 00:27:27 | RSS | Site Web

La littérature (lundi), les expos (mardi), le cinéma (mercredi), le polar (jeudi) et la bande-dessinée (vendredi).

durée : 00:27:27 – Le réveil culturel – par : Tewfik Hakem – Entretien avec le mangaka japonais Naoki Urasawa à l’occasion d’une exposition initialement présentée au festival d’Angoulême et jusqu’au 31 mars à l’Hôtel de ville de Paris, l’occasion de découvrir l’oeuvre d’un auteur lu dans le monde entier. – réalisé par : Vincent Abouchar

Guérisseurs et soigneurs aux frontières du réel : vous y croyez ?

| France Inter | Episode du | Durée : 00:43:42 | RSS | Site Web

Deux heures tendues sur le fil de l'actualité culturelle, et sur tous les fronts pour le nouveau magazine du soir présenté par Laurent Goumarre

durée : 00:43:42 – Le Nouveau Rendez-Vous – par : Laurent Goumarre – Le 11 février dernier, le 70ème miracle de Lourdes a été officialisé, 10 ans après la guérison miraculeuse d’une sœur prénommée Bernadette. Et en librairie se multiplient les récits, témoignages et enquêtes journalistiques pour nous en dire plus sur les guérisseurs ou magnétiseurs. Quand l’extraordinaire est partout…

Numéro 26. Nouveaux rituels – Mohamed Bourouissa, Nina Santes, Mylène Benoit

| France Culture | Episode du | Durée : 01:00:25 | RSS | Site Web

Une Vie d'artiste

durée : 01:00:25 – Une Vie d’artiste – par : Aurélie Charon – Mohamed Bourouissa présente "Urban Riders" au Musée d’Art Moderne de Paris, il s’est immergé à Fletcher Street avec les cavaliers urbains de Philadelphie. Nina Santes propose "Hymen Hymne" sur le devenir sorcière.
Mylène Benoit présente "La Maladresse". P.r2b chante Ocean Forever. – réalisé par : Delphine Lemer

De l’amour et du hasard, avec Vincent Dedienne et Géraldine Nakache

| France Inter | Episode du | Durée : 00:55:18 | RSS | Site Web

Deux heures tendues sur le fil de l'actualité culturelle, et sur tous les fronts pour le nouveau magazine du soir présenté par Laurent Goumarre

durée : 00:55:18 – Le Nouveau Rendez-Vous – par : Laurent Goumarre – Vincent Dedienne pour son rôle dans "Le jeu de l’amour et du hasard au théâtre de la porte Saint Martin ; à ses côtés Géraldine Nakache joue Seccotine dans "Spirou et Fantasio" au cinéma ! En live dans l’instant V de Valli, bousculade des genres musicaux avec le groupe français "Bagarre" !

La chronique de Benoit Lagane 19.02.2018

| France Inter | Episode du | Durée : 00:01:21 | RSS | Site Web

Deux heures tendues sur le fil de l'actualité culturelle, et sur tous les fronts pour le nouveau magazine du soir présenté par Laurent Goumarre

durée : 00:01:21 – Le Nouveau Rendez-Vous –

Dessiner à l’eau de mer, avec Yann Bagot

| France Culture | Episode du | Durée : 00:04:54 | RSS | Site Web

Les Carnets de la création

durée : 00:04:54 – Les Carnets de la création – par : Aude Lavigne – Yann Bagot est peintre et dessinateur. – réalisé par : Charlotte Roux

Maryse Condé (1/4) : Une voix singulière

| France Culture | Episode du | Durée : 00:59:14 | RSS | Site Web

La compagnie des auteurs

durée : 00:59:14 – La compagnie des auteurs – par : Matthieu Garrigou-Lagrange – Elle est une des grandes voix de la littérature française actuelle. A 81 ans, Maryse Condé nous a offert une œuvre riche et multiple, traversant les genres littéraires et les continents. Avec Françoise Vergès, nous revenons sur le parcours singulier d’une auteure insaisissable. – réalisé par : Laurence Millet

Les misérables de Victor Hugo 11/14

| France Culture | Episode du | Durée : 00:24:43 | RSS | Site Web

Des adaptations de grandes ouvres littéraires du patrimoine mondial

durée : 00:24:43 – Feuilleton – France Culture fête le cent-cinquantième anniversaire de la publication des Misérables, le grand roman de Victor Hugo. Exilé à Guernesey, il avait soixante ans lorsqu’il le termina. Dès sa parution, le 3 avril 1862, les lecteurs s’arrachent le livre. En octobre 1862, dans une lettre adressée à son éditeur italien, Monsieur Daelli, il écrit : " Vous avez raison, Monsieur, quand vous me dites que le livre " Les Misérables " est écrit pour tous les peuples. Je ne sais s’il sera lu par tous, mais je l’ai écrit pour tous. Il s’adresse à l’Angleterre autant qu’à l’Espagne, à l’Italie autant qu’à la France, à l’Allemagne, autant qu’à l’Irlande, aux républiques qui ont des esclaves aussi bien qu’aux empires qui ont des serfs. Les problèmes sociaux dépassent les frontières. Les plaies du genre humain, ces larges plaies qui couvrent le globe, ne s’arrêtent point aux lignes bleues ou rouges tracées sur la mappemonde. Partout où l’homme ignore et désespère, partout où la femme se vend pour du pain, partout où l’enfant souffre faute d’un livre qui l’enseigne et d’un foyer qui le réchauffe, le livre " Les Misérables " frappe à la porte et dit : " Ouvrez-moi, je viens pour vous ". À l’heure, si sombre encore, de la civilisation où nous sommes, le misérable s’appelle l’homme ; il agonise sous tous les climats, et il gémit dans toutes les langues ". " Lire " Les Misérables " de Victor Hugo vous fait pénétrer dans la langue de notre grand poète français. Un territoire connu, mais presque oublié du côté de sa voix, de la singularité de sa voix. Cette histoire, maintes fois adaptée au cinéma, cache son écriture. On reconnaît la trame, les personnages mythiques, le Paris des révolutions, mais on a perdu ce qu’il a écrit. C’est assez difficile à exprimer, mais c’est ce que l’on découvre lorsqu’on se laisse envahir par le livre. C’est comme si l’on touchait du doigt les fibres de notre patrimoine dans ce qu’il a de meilleur, dans ce qu’il peut nous rendre meilleur. Victor Hugo aime l’Histoire et il nous la fait aimer. Roman-fleuve donc, où rien ne manque, le suspens, les digressions, les interrogations, les personnages incroyablement présents, leurs destins entremêlés. Dès lors, le choix de l’adaptation pour la radio fut de faire entendre sa voix. Et elle apparaît en éclats de voix, ou des voix en éclats. Presque cousues pour aller à l’épure. En espérant transmettre cette émotion provoquée par ce qui est écrit. " Hélène Bleskine

Daniel Zagury (1/5) : Un avenir à Chevilly-Larue

| France Culture | Episode du | Durée : 00:29:10 | RSS | Site Web

L'itinéraire professionnel et intime d'une personnalité...

durée : 00:29:10 – A voix nue – Pour comprendre ce qui pousse certains hommes à commettre des actes monstrueux, la justice fait appel à l’expert psychiatre Daniel Zagury, ainsi amené à écouter et décrypter de nombreux tueurs en série comme Guy Georges, Patrice Alègre ou Michel Fourniret, et plus récemment des terroristes.

Théâtre : “Le jeu de l’amour et du hasard”, “Poussière” et “Seasonal Affective Disorder”

| France Culture | Episode du | Durée : 00:56:02 | RSS | Site Web

A chaque discipline artistique ses meilleurs critiques

durée : 00:56:02 – La dispute – par : Arnaud Laporte – Ce soir la Dispute sera consacrée au théâtre.
A notre affiche, trois pièces : "Le jeu de l’amour et du hasard" de Marivaux, mis en scène par Catherine Hiegel; "Poussière" de Lars Noren et "Seasonal Affective Disorder" de Lola Molina, mis en scène par de Lélio Plotton. – réalisé par : Daniel Finot