Nouvelles d’Europe (3/4) : L’Autriche

| France Culture | Episode du | Durée : 00:44:01 | RSS | Site Web

Lectures d'écrivains issus de la littérature, de la poésie et du théâtre

durée : 00:44:01 – L’Atelier fiction – Les programmes de fiction abordent à leur manière la question européenne à travers le théâtre et la littérature. Voici donc un programme de lectures offrant aux auditeurs la diversité et la singularité de quelques-uns des pays qui composent cette Europe culturelle.

Henry James et Robert Louis Stevenson : Une amitié littéraire (5/5) : Art et réalité

| France Culture | Episode du | Durée : 00:25:01 | RSS | Site Web

Des textes originaux et des adaptations de grandes ouvres littéraires du patrimoine mondial. Du lundi au vendredi de 20h30 à 21h.

durée : 00:25:01 – Fictions / Le Feuilleton – Le véritable secret, c’est qu’aucun art ne « rivalise avec la vie ». La seule méthode de l’homme, qu’il pense ou qu’il crée, est de clore à demi les paupières pour se protéger de l’éblouissement et de la confusion de la réalité.

Le yiddish, une langue mourante?

| France Culture | Episode du | Durée : 00:59:00 | RSS | Site Web

La compagnie des auteurs

durée : 00:59:00 – La Compagnie des poètes – Du deuil de la langue au plaisir esthétique de la translation, de la transposition, de l’écriture…

Le yiddish, une langue mourante?

| France Culture | Episode du | Durée : 00:59:00 | RSS | Site Web

La compagnie des poètes

durée : 00:59:00 – La Compagnie des poètes – Du deuil de la langue au plaisir esthétique de la translation, de la transposition, de l’écriture…

Poétique du paysage

| France Culture | Episode du | Durée : 00:05:38 | RSS | Site Web

Chronique des Matins présentée par Jacques Munier

durée : 00:05:38 – Le Journal des idées – La notion de paysage est récente : le mot n’apparaît en français qu’en 1549 pour désigner « une étendue de pays ». Aujourd’hui, elle est intimement liée à notre relation sensible à la nature.

Henry James et Robert Louis Stevenson : Une amitié littéraire (4/5) : La vie

| France Culture | Episode du | Durée : 00:25:00 | RSS | Site Web

Des textes originaux et des adaptations de grandes ouvres littéraires du patrimoine mondial. Du lundi au vendredi de 20h30 à 21h.

durée : 00:25:00 – Fictions / Le Feuilleton – La vie passe devant nous, infiniment complexe, traversée par les météores les plus variés et les plus surprenants, sollicitant tout à la fois l’œil, l’oreille, l’esprit, siège du merveilleux, le toucher, d’une subtilité frémissante, le ventre, si exigeant quand il est affamé.

Bret Easton Ellis (2/2) : BEE sérieux

| France Culture | Episode du | Durée : 00:58:40 | RSS | Site Web

La compagnie des auteurs

durée : 00:58:40 – La Compagnie des auteurs – Nous sommes avec Alexis Brocas, grand lecteur de Bret Easton Ellis, avec qui nous poursuivons notre exploration de son oeuvre.

Des poètes grecs du XXIe siècle (4/4) : Poètes du XXIe siècle – Titos Patrikios

| France Culture | Episode du | Durée : 00:03:28 | RSS | Site Web

Jacques Bonnaffé lit la poésie

durée : 00:03:28 – Jacques Bonnaffé lit la poésie – Impossible de rendre compte du travail complet présenté dans cette anthologie. On ne part pas au hasard : chaque auteur est porté par son thème, chacun file son destin et regarde depuis la mer Égée, les astres et l’Europe invisible.

L’Amérique indienne

| France Culture | Episode du | Durée : 00:05:16 | RSS | Site Web

Chronique des Matins présentée par Jacques Munier

durée : 00:05:16 – Le Journal des idées – Il y a 500 ans, le conquistador Hernan Cortés débarquait au Mexique. Le 25 mars dernier, le président mexicain a adressé une lettre au roi d’Espagne exigeant des excuses pour les crimes commis lors de la conquête.

Henry James et Robert Louis Stevenson : Une amitié littéraire (3/5) : Le roman anglais

| France Culture | Episode du | Durée : 00:25:03 | RSS | Site Web

Des textes originaux et des adaptations de grandes ouvres littéraires du patrimoine mondial. Du lundi au vendredi de 20h30 à 21h.

durée : 00:25:03 – Fictions / Le Feuilleton – Que le roman anglais moderne existe bel et bien, voilà une réalité indéniable : physiquement, il se présente en trois volumes reliés, aux dos gravés et ainsi se distingue aisément des autres formes de littérature.