Les traitements des troubles bipolaires

| | Episode du | Durée : 2:3 | RSS | Site Web

Tous les jours, Priorité santé vous donne un conseil pour être en bonne santé, et pour se soigner quand on est malade.  

A l’occasion de la 3ème journée mondiale des troubles bipolaires, nous faisons un point sur cette pathologie encore peu connue. En effet, il faut des années avant qu’un diagnostic de trouble bipolaire ne soit posé. Il est souvent difficile de différencier la dépression simple du véritable désordre bipolaire qui est une succession de phases dépressives et d’excitation souvent sans limites. Comment se caractérisent les troubles bipolaires et comment les traiter ? 
Avec :
– Pr Frank Bellivier, responsable du Service de Psychiatrie et du Service de Médecine Addictologique de l’Hôpital Lariboisière – Fernand Widal à Paris. Il dirige également une équipe de recherche en neuropsychopharmacologie des troubles bipolaires et des addictions au Centre Expert Bipolaire de la Fondation FondaMental à Paris
 

François Fillon sur RTL : il faut qu’on “débureaucratise le système de santé”

| RTL | Episode du | Durée : 00:05:09 | RSS | Site Web

Michel Cymes rejoint la matinale de RTL à 08h15 pour livrer des conseils simples et pratiques pour se lever du bon pied et passer une bonne journée.

Présidentielle : La France face aux défis sanitaires mondiaux

| | Episode du | Durée : 49:30 | RSS | Site Web

Etre en bonne santé est un besoin universel. Claire Hédon reçoit en direct des spécialistes pour faire le point sur l’actualité médicale dans le monde. Le but : faire de la prévention auprès du grand public, l’informer sur ses droits, sur les traitements et les moyens d’y accéder.

A la veille de l’élection présidentielle, nous faisons un point sur les programmes des différents candidats en matière de santé internationale. Quelles sont leurs réponses face aux défis sanitaires mondiaux ?
Avec :
–  Djordje Kuzmanovic, soutien du candidat Jean-Luc Mélenchon

– Pr Jean-Louis Touraine, Professeur de médecine, Député de la troisième circonscription du Rhône et soutien du candidat Emmanuel Macron

– Pouria Amirshahi, Député des Français de l’étranger (Maghreb/Afrique de l’Ouest) et soutien du candidat Benoît Hamon
– Dr Joëlle Mélin, Conseillère politique de Marine Le Pen en matière de Santé, Député européen
 

Les traitements du diabète

| | Episode du | Durée : 2:4 | RSS | Site Web

Tous les jours, Priorité santé vous donne un conseil pour être en bonne santé, et pour se soigner quand on est malade.  

La 43ème édition du Congrès de la Société Francophone du Diabète se déroule du 28 au 31 mars au Grand Palais de Lille. Nous profitons de cette occasion pour faire un point sur cette maladie chronique. Selon les données de la Fédération Internationale du Diabète (FID) et de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), il y a plus de 400 millions de diabétiques dans le monde, dont plus de 77% vivant dans les pays à faibles et moyens revenus. Comment diagnostiquer le diabète et comment le traiter ?
 
Avec :
– Pr Agnès Hartemann, Chef du service de diabétologie de l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris
 

Ça va Beaucoup Mieux du 29 mars 2017

| RTL | Episode du | Durée : 00:02:38 | RSS | Site Web

Michel Cymes rejoint la matinale de RTL à 08h15 pour livrer des conseils simples et pratiques pour se lever du bon pied et passer une bonne journée.

Le diabète

| | Episode du | Durée : 49:30 | RSS | Site Web

Etre en bonne santé est un besoin universel. Claire Hédon reçoit en direct des spécialistes pour faire le point sur l’actualité médicale dans le monde. Le but : faire de la prévention auprès du grand public, l’informer sur ses droits, sur les traitements et les moyens d’y accéder.

La 43ème édition du Congrès de la Société Francophone du Diabète se déroule du 28 au 31 mars au Grand Palais de Lille. Nous profitons de cette occasion pour faire un point sur cette maladie chronique. Selon les données de la Fédération Internationale du Diabète (FID) et de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), il y a plus de 400 millions de diabétiques dans le monde, dont plus de 77% vivant dans les pays à faibles et moyens revenus.
Quelle prise en charge pour les patients ? Quelles précautions prendre pour les diabétiques ?
 
Avec :
– Pr Agnès Hartemann, Chef du service de diabétologie de l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris
– Pr Joseph Drabo, Diabétologue, Chef du service de médecine interne du CHU Yalgado Ouédraogo à Ouagadougou, structure de référence nationale pour la prise en charge des patients diabétiques.
 
En fin d’émission, nous parlons avec Georges Hilaire, Président de la Fondation Harmonie Solidarités et administrateur Harmonie Mutuelle, de l’opération nationale CONNAISSENS, qui vise à former aux gestes de premiers secours des personnes en situation de handicap visuel et/ou auditif et leurs proches.
 

La prise en charge après une tentative de suicide

| | Episode du | Durée : 2:4 | RSS | Site Web

Tous les jours, Priorité santé vous donne un conseil pour être en bonne santé, et pour se soigner quand on est malade.  

Selon les chiffres de l’OMS de 2012, plus de 800 000 personnes se donnent la mort chaque année, soit 1.4% des décès dans le monde. Le suicide est ainsi à la quinzième place des causes de mortalité. Les tentatives de suicide sont bien plus élevées. Aucune tranche d’âge n’est épargnée, même si le suicide représente la seconde cause de mortalité dans le monde chez les 15-29 ans. Comment prendre en charge ceux qui ont tenté de se suicider ? Quelle mobilisation de la famille et des soignants ?
Avec :
– Pr Michel Botbol, chef du service de Psychiatrie infanto-juvénile au CHRU de Brest et secrétaire général adjoint de l’Association Française de Psychiatrie.
 

La souffrance psychique des migrants

| | Episode du | Durée : 49:30 | RSS | Site Web

Etre en bonne santé est un besoin universel. Claire Hédon reçoit en direct des spécialistes pour faire le point sur l’actualité médicale dans le monde. Le but : faire de la prévention auprès du grand public, l’informer sur ses droits, sur les traitements et les moyens d’y accéder.

A l’occasion du 32ème congrès annuel de l’Union Syndicale de la Psychiatrie (USP) qui s’est déroulé à Poitiers du 24 au 26 mars, nous nous intéressons à la santé psychique des migrants. Les récents événements survenus en Afrique du Nord et au Moyen-Orient ont déclenché une hausse spectaculaire du nombre de migrants en Europe. Leur parcours est souvent très difficile et laisse des séquelles. Ce phénomène met en évidence la nécessité de prendre en charge ses personnes dont la souffrance psychique est réelle. Quelle prise en charge est-il possible d’envisager ?
Avec :
– Dr Jean-Pierre Martin, psychiatre de l’Union Syndicale de la Psychiatrie (USP)

– Armando Coté, psychologue clinicien à l’association Primo Levi

– Dr Daniel Bréhier, médecin psychiatre au Centre d’Accueil de Soins et d’Orientation (CASO) de Saint Denis et responsable de la mission mineur étranger à Paris de Médecins du monde
En fin d’émission, nous retrouvons la chronique nutrition de Stéphane Besançon, nutritionniste et directeur de l’ONG Santé Diabète au Mali.
 

Le diagnostic de la tuberculose

| | Episode du | Durée : 1:56 | RSS | Site Web

Tous les jours, Priorité santé vous donne un conseil pour être en bonne santé, et pour se soigner quand on est malade.  

Chaque jour, plus de 20 000 personnes contractent la tuberculose et 5 000 en meurent dans le monde. Cela fait de la tuberculose l’une des 10 premières causes de mortalité dans le monde. On estime que le diagnostic et le traitement de la tuberculose ont permis de sauver 49 millions de vies entre 2000 et 2015
Avec :
–  Dr Frédéric Méchaï, du service des maladies infectieuses et tropicales à l’Hôpital Avicenne à Bobigny en région parisienne
 

L’addiction aux réseaux sociaux

| France Bleu | Episode du | Durée : 00:03:03 | RSS | Site Web

Nathalie Simon nous donne ses conseils bien-être

durée : 00:03:03 – Le conseil forme et bien-être France Bleu – Rassurez\-vous, si vous vous consultez votre téléphone au réveil, vous n’êtes pas seuls. **48% des 18/34 ans** sont comme vous.

Nous sommes en moyennes inscrits à 3 réseaux sociaux et nous les consultons au moins **14 fois par jours**. Si on consacre 5 minutes à chaque fois, ça fait quand même presque 2h par jour le nez sur nos écrans.

Vous avez compris que je fais partie du lot… Mais je me pose la question de ce que je pourrais faire pendant ces **deux heures** au lieu de surfer…

Considérons 1h au moins de transport par jour, pendant lesquels ça ne compte pas. Ben oui ! Temps subi pour temps subi, autant s’informer, communiquer, et ne pas voir les têtes d’enterrement autour de nous. Il est vrai que je pourrais décider de parler à mes voisins, de m’ouvrir sur le monde…mais avant la 4G c’était comment dans le TER ou le Metro ? Et bien, c’était pas mieux, les gens faisaient déjà la gueule… Et l’avantage du réseau, c’est que je peux compter sur le sourire de mes virtuels interlocuteurs puisque je ne les vois pas.

## **L’addiction virtuelle**

Du point de vue scientifique, elle n’existe pas. Enfin pas encore. C’est plus un risque de **rupture de vraies relations** avec les autres que nous encourrons avec les réseaux sociaux. La consultation compulsive de nos posts, de nos likes et de ceux des autres a un **côté hyper narcissique** assez malsain finalement.

Elle perturbe même notre relation avec l’autre. Combien de couple dînent ensemble sans se voir et avec le **reflet bleuté** de leurs écrans de Smartphone en guise de chandelle. On a connu époque plus romantique.

## **Se désintoxiquer**

Essayons d’établir des règles de vie déjà chez soi. **Pas de téléphone à table**… Et du coup, aborder un sujet par soir et en débattre en famille grands et petits. C’est convivial sauf si on confond cela avec un débat politique qui même en famille peut tourner au pugilat. Surtout si votre fils de 18 ans décrète que vous êtes un vieux réac avant de quitter la table !

Passez à partir de 21h en mode « **ne pas déranger** » où seuls les numéros choisis pourront vous contacter. Les autres, laissez un message je vous rappelle demain !

La nuit, **chargez** les téléphones, tablettes ou ordi ailleurs que sur votre **table de chevet**. Les ondes de toute façon, ne sont pas bonnes pour vous et vos yeux fatiguent avec la lumière bleue des écrans.

Retrouvez le plaisir de l’évasion par la lecture. Sortez du placard **le bon vieux réveil** des années 2.000 qui est tout aussi efficace que votre fringant Smartphone et en plus il ne vous veut que du bien.