Episode 36 – Faim De Noël

| Arezki Chougar | Episode du | Durée : 01:26:55 | RSS | Site Web

Faim de Séance est un Podcast dédié à la critique hebdomadaire des dernières sorties ciné. Des conversations entre personnes sans aucune légitimité cinématographique vont vous apporter du spoil, des analyses totalement subjectives et surtout beaucoup de conneries. Movie Review Podcast... sometimes in English - check out the english spoken episodes, based on conversations between friends without any cinematographic qualifications. Abonnez-vous à Faim de Séance sur iTunes ! Facebook, Twitter, Instagram & SoundCloud : @faimdeseance

Bon, oui on sait, il arrive un peu après Noël, mais encore à temps pour l’écouter pendant qu’on est en train de manger des Schokobons dans le canapé de Papa-Maman.
Faim de Noël constitue le compendium exhaustif de toutes les connaissances du Cinéma de Noël.

Note : Beaucoup de miams

00:00 – Jingle
00:09 – Intro
01:33 – Le Noël de Mickey (de Burny Mattinson)
08:20 – La Vie est Belle (It’s a Wonderful Life de Frank Capra)
32:41 – Un Ticket pour Deux (Planes, Trains and Automobiles de John Hughes)
45:40 – Tokyo Godfathers (de Satoshi Kon)
55:15 – Gremlins de Joe Dante
1:03:48 – Le Père Noël est une Ordure (de Jean-Marie Poiré)
1:14:53 – Piège de Cristal (DIE HARD de John McTiernan)
1:21:56 – Les Films de Noël

Abonnez-vous à Faim de Séance sur iTunes !
https://itunes.apple.com/fr/podcast/faim-de-seance/id1115748948?mt=2

Facebook : https://www.facebook.com/faimdeseance
Twitter : @FaimdeSeance

Instagram : @faimdeseance
https://www.instagram.com/faimdeseance

Soundcloud : @faimdeseance

Travelling – 25.12.2016

| RTS - Radio Télévision Suisse | Episode du | Durée : 53:45 | RSS | Site Web

Travelling, un déplacement de caméra pour tout connaître de l'histoire du cinéma! Une émission de Catherine Fattebert.. Fichiers audio disponibles durant 30 jour(s) après diffusion. - Pour un usage privé exclusivement.

Bien que Christopher Lee soit devenu, avec Le Cauchemar de Dracula (1958), une vedette à part entière, son retour dans le rôle est retardé de plusieurs années, obligeant les studios Hammer à sortir une première suite au titre quelque peu mensonger, Les Maîtresses de Dracula (1959).
Ce n’est que sept années plus tard que Christopher Lee accepte d’endosser à nouveau la sombre cape sous la direction de Terence Fisher.
Pourquoi avoir attendu si longtemps.
Réponse de lʹintéressé : par crainte dʹêtre prisonnier de cette image de marque et aussi pour des raisons plus prosaïques.
Lee nʹa perçu que la modique somme de 750 livres pour son interprétation du premier Dracula.
Il exige cette fois dʹêtre payé à la journée de tournage.
Ce qui a pour résultat dʹécourter considérablement ses apparitions dans le film. Déjà altéré, le scénario mécontente Christopher Lee et Terence Fisher, étonnés de la médiocrité des dialogues écrits par Jimmy Sangster pour le personnage de Dracula. Du coup, Dracula reste totalement muet pendant tout le film et ne profère que des sons bestiaux.
..
Le film commence par une séquence pré générique emprunté à premier Dracula. Elle décrit la destruction du vampire par Van Helsing.
Pendant un long moment, Fisher sʹattaque à nous décrire la psychologie des deux couples dʹanglais invités malgré eux dans le château de Dracula.
Conscient de l’impatience du public, qui ignore encore comment le monstre sera ressuscité, le réalisateur retarde au maximum son apparition, profitant de l’introduction d’un nouveau personnage, le serviteur Klove, pour créer une première frayeur.
Alors qu’il faut attendre, en effet, près de la moitié du film pour qu’enfin intervienne le personnage titre, ce dernier semble d’abord disposé à apparaître à tout moment, créant chez le spectateur un état d’angoisse permanent. Une fois entré en scène, le comte Dracula s’avère malheureusement moins terrifiant que prévu, rééditant, sans vraiment innover, les apparitions choc du premier film. Il ne prononce, en outre, aucune parole, mais le vampire possède encore, en dépit du physique distingué de Christopher Lee, la sauvagerie de la bête à abattre.

Campo Lungo, con Marco (Bellochio) Marcello (Mastroianni) e Alberto (Sordi)

| France Culture | Episode du | Durée : 01:00:53 | RSS | Site Web

Une conversation avec des professionnels du cinéma

durée : 01:00:53 – Plan large – par : Antoine Guillot – Plan Large spécial cinéma italien, comme cadeau en cette veille de Noël : aujourd’hui, ce sera donc Campo Lungo avec le cinéaste Marco Bellochio, l’acteur Marcello Mastroianni et le comédien Alberto Sordi …
– réalisé par : Somany Na

FB Loire Océan : Action – Le mag ciné

| France Bleu | Episode du | Durée : 00:19:10 | RSS | Site Web

Une demi-heure consacré au évènements Cinéma dans la région. Avant Premières, festivals, acteurs, réalisateurs, organisateurs déroulent la bobine aux côtés de Jean jacques Lester

durée : 00:19:10 – Action – Le Mag Ciné (France Bleu Loire Océan) – FB Loire Océan : Action – Le mag ciné

Jim Jarmusch

| France Inter | Episode du | Durée : 00:45:27 | RSS | Site Web

Un magazine pour faire le tour de l'actualité du cinéma

durée : 00:45:27 – On aura tout vu – par : Christine MASSON, Laurent DELMAS – A l’occasion de la sortie en salles de son film "Paterson"

Paterson, La prescription cinéma de Laurent Delmas

| France Inter | Episode du | Durée : 00:02:36 | RSS | Site Web

La prescription cinéma de Laurent Delmas

durée : 00:02:36 – La prescription cinéma de Laurent Delmas – Laurent Delmas conseille cette semaine le 12e film de Jim Jarmush dans lequel il dirige Adam Driver et Golshifteh Farahani,

C’est que de la télé du vendredi 23 décembre 2016

| France Bleu | Episode du | Durée : 00:03:40 | RSS | Site Web

Le choix télé du jour avec Patrice Gascoin, le spécialiste du petit écran sur France Bleu.

durée : 00:03:40 – C’est que de la télé France Bleu – L’actu des chaînes de télévision passée au crible par Patrice Gascoin.

Bye Bye Blondie

| France Inter | Episode du | Durée : 00:03:43 | RSS | Site Web

La vie des films

durée : 00:03:43 – La vie des films – Un film de Virginie Despentes avec Emmanuelle Béart, Béatrice Dalle et Soko, sorti en 2012…

C’est que de la télé du jeudi 22 décembre 2016

| France Bleu | Episode du | Durée : 00:04:17 | RSS | Site Web

Le choix télé du jour avec Patrice Gascoin, le spécialiste du petit écran sur France Bleu.

durée : 00:04:17 – C’est que de la télé France Bleu – L’actu des chaînes de télévision passée au crible par Patrice Gascoin.

Certains l’aiment Fip : Jim Jarmusch

| FIP | Episode du | Durée : 01:59:30 | RSS | Site Web

Fip met le cinéma sur écoute et invite les auditeurs à une balade dans l'imaginaire musical d'un cinéaste, d'un genre ou d'un compositeur de musique de films. Une émission animée par Susana Poveda, chaque mercredi à 20h.

durée : 01:59:30 – Certains l’aiment Fip – Le dandy rock Jim Jarmusch sort son 12ème film "Paterson", FIP vous embarque dans l’univers musical underground du cinéaste new-yorkais, mercredi 21 décembre à 20h.