Emily Dickinson, lettres et poèmes de Frederick Wiseman

| France Culture | Episode du | Durée : 00:58:28 | RSS | Site Web

Poésie

durée : 00:58:28 – Emily Dickinson, lettres et poèmes de Frederick Wiseman – De la vie d’Emily Dickinson, née à Amherst, en Nouvelle-Angleterre, le 10 décembre 1830, il y a peu à dire. Les Dickinson sont une famille de juristes, ultra-puritains. Ils forment un clan, ne sont bien qu’ensemble et s’estiment différents des autres. Ils ne lisent rien si ce n’est la Bible. La trentaine passée, Emily ne sort plus de l’enceinte de la propriété Dickinson, puis ne sort plus de la maison. Elle ne regarde le monde que de sa fenêtre. En 1864 elle tombe malade et meurt en 1886, elle a 56 ans. Bien qu’ayant entièrement consacré son existence à la poésie, Emily Dickinson ne fut pas reconnue de son vivant. La hardiesse de sa pensée et de son écriture inquiétait les éditeurs qui voulaient lui faire remanier ses poèmes, ce qu’elle refusa toujours. Seule Hélène Hunt, poète et romancière, reconnut son génie et l’encouragea. En dehors d’elle, les poèmes d’Emily ne furent lus que par le cercle de famille, élargi à quelques-amis à qui elle les offrait, en guise de " fleurs " ou de "bouquets " disait-elle. Même dans ce cercle de proches, elle se sentait rarement chez elle. Elle fut en rébellion, contre son père, contre les dogmes puritains de la religion, contre son milieu social. Et voulut entreprendre sa quête seule.