“Farben” de Mathieu Bertholet

| France Culture | Episode du | Durée : 01:40:36 | RSS | Site Web

Redonner toute leur place aux grandes oeuvres du patrimoine théâtral

durée : 01:40:36 – « Farben » de Mathieu Bertholet – Deux coups de feu dans l’aurore. Berlin-Dahlem se réveille en sursaut. Le front est loin, mais aujourd’hui la guerre était dans la maison d’à côté. Mai 1915, Clara Haber perd son sang dans le gazon mouillé. Près d’elle, son fils, son mari avec son arme de service. Pas de larmes. Le mari remonte les marches vers la villa, il prend le téléphone et dicte une annonce mortuaire. Il fait ses valises, donne des ordres au personnel de la maison et de son laboratoire. Il quitte Berlin, direction le front de l’Est. Il y avait une fête hier soir dans cette villa. Des officiers, des scientifiques et leurs femmes ont fêté le succès de Fritz Haber et de son Institut dans les tranchées d’Ypres. On fêtait la mort de dix-huit mille hommes, tombés dans la première attaque au gaz de l’histoire. Ils étaient des ennemis, une bonne raison de fêter ça.       Clara se traîne dans la maison depuis le matin. Elle ne veut pas. Ce soir, elle se disputera avec son mari pendant sa fête et elle montera très tôt dans sa chambre. Les gens parleront. Ils penseront, ils diront: Fritz en aime une autre, une plus jeune, une plus belle, une vraie femme, pas une de ces scientifiques, pas une de ces femmes modernes. Mais ils auront tort. Oui, Fritz en a une autre, mais Clara ne s’y intéresse pas. Elle ne peut plus supporter que leur science, leur travail aient mis fin à tant de vies.        Mathieu Bertholet Réalisation : Marguerite Gateau Avec : Florence Loiret-Caille (Clara Immerwahr), Eric Caravaca (Fritz Haber), Andréa Schieffer (Frau Rechtsanwalt van Acken), Susanne Schmidt (Tante Otilie), Dominique Guihard (l’Oncle), Georges Claisse (l’Officier), Mohamed Rouabhi (le Survivant), Johanna Nizard (Charlotte Nathan). Et Christèle Wurmser, Jörn Cambreleng, Frédéric Schulz-Richard, Aurélie Billetdoux, Elise Durel, Claudine Galea, Eva Hernandez, Caroline Espargilière, Blanche Leleu, Damien Houssier, Maxime Kerzanet, Grégoire Baujat, Nicolas Buchoux et Géraldine Martineau. Piano et direction musicale : Pierre Michel Sivadier Bruitage : Sophie Bissantz Prise de son, montage et mixage : Philippe Bredin et Clotilde Thomas Assistant à la réalisation : Emmanuel Vignais Le 26 septembre 2009 à Turin, le jury international du Prix Italia a récompensé Farben du 1er Prix de la Fiction radiophonique.