Le travail forcé de Nord-Coréens en Pologne

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault. - Diffusions vers les antennes Monde: du lundi au vendredi à 12h40 (TU) ; du mardi au samedi à 04h40 (TU). - Diffusions vers toutes cibles: du lundi au vendredi, sauf mardi à 17h40 (TU). - Diffusions vers la Roumanie à 21h10 (TU). - Diffusions vers l’antenne Monde et Paris, du lundi au vendredi à 23h10 (TU).

50 000 ressortissants Nord-Coréens seraient employés en Europe et dans le reste du monde. Loin d’être des exilés politiques, ils sont en fait en service commandé, avec pour mission de travailler comme des brutes, afin de ramener des devises dans leur pays. 80% de leur rémunération iraient directement dans les caisses de l’Etat nord-coréen. Une façon, comme pour le dirigeant Kim Jong-Un, de financer son régime dictatorial. Exemple en Pologne, où la majeure partie de ces Nord-Coréens est embauchée dans les bâtiments, les fermes et sur des chantiers navals. Maya Szymanowska.
«Déposez-moi rue Nicolas Sarkozy!». Voilà l’adresse que vous pourrez indiquer au chauffeur de taxi si vous passez par Tirana. A moins que vous ne préfériez la rue Silvio Berlusconi. Le maire de Kamza, un faubourg de la capitale albanaise, a au moins trouvé le moyen de faire parler de son quartier, Laurent Geslin.

Légaliser ou non le cannabis en France : le débat est de nouveau d’actualité avec le débats des primaires et de la présidentielle. A gauche: trois des sept candidats sont partisans d’une légalisation. A droite, Nathalie Kosciusko-Morizet s’est déclarée favorable à une dépénalisation. Comme souvent sur cette question, plusieurs de nos voisins européens sont cités en exemple, mais pas toujours à bon escient. Car dans ce domaine, les situations sont assez complexes, voire floues. Daniel Vigneron, du site myeurop.info.
Le tourisme éco-responsable est tendance, et pas seulement à la campagne : à Paris aussi, hôtels et auberges se mettent au vert. Quelque 25 hôtels d’Ile-de-France ont reçu l’Ecolabel Européen. Et l’auberge de jeunesse Yves Robert, près de la gare du Nord, à Paris est à l’avant-garde des principes écologiques. Cet établissement d’une centaine de chambres a ouvert ses portes en mai 2013. Christine Siebert s’y est rendue.