Les frontaliers français non-grata en Suisse

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault. - Diffusions vers les antennes Monde: du lundi au vendredi à 12h40 (TU) ; du mardi au samedi à 04h40 (TU). - Diffusions vers toutes cibles: du lundi au vendredi, sauf mardi à 17h40 (TU). - Diffusions vers la Roumanie à 21h10 (TU). - Diffusions vers l’antenne Monde et Paris, du lundi au vendredi à 23h10 (TU).

Un certain racisme anti-français commence à s’exprimer ouvertement dans les zones frontalières suisses. Les 100 000 Français qui traversent, chaque jour, la frontière pour aller travailler à Genève sont de plus en plus mal vus. Des frontaliers attirés par des salaires, deux à trois fois supérieurs aux salaires français, et qui sont de plus en plus souvent dans le viseur des partis populistes. Plusieurs partis de droite militent pour instaurer la préférence nationale à l’embauche. Des discours et des campagnes politiques qui créent des tensions certaines. Katia Mischel.
Chronique jeunes. Ils ont moins de trente ans, et ont déjà bien réussi chacun à leur manière. Trente jeunes Européens distingués par le Magazine Forbes qui, pour la seconde année consécutive, dresse une liste des jeunes à suivre cette année, en réalité 340 personnalités, identifiées dans une dizaine de secteurs : les arts, les médias, mais aussi les nouvelles technologies, la science, la politique, le sport, etc. Eve Minault.
C’est une grande première en Bosnie : pour la première fois, un Rom y a été élu président d’un Conseil municipal, aux côtés du maire, dans la ville de Zavidovici, une municipalité d’un peu moins de 40 000 habitants, à une centaine de kilomètres de Sarajevo. L’élu est issu de la communauté la plus vulnérable du pays, écrasée par la pauvreté et lourdement discriminée dans l’accès à l’éducation et à l’emploi. Cette élection serait-elle le signe que les mentalités ont évolué ? Pas sûr. Deux mois après sa prise de fonctions, son élection continue de susciter des tensions. Reportage de Mersiha Nezic.
A la frontière franco-espagnole, La Jonquera est plutôt fréquentée par les Français pour ses magasins d’alcool et de tabac moins chers et pour ses maisons closes. Beaucoup moins pour son Musée mémorial de l’exil, ou Mume. Un lieu qui perpétue le souvenir de l’exil, en1 939, des républicains espagnols et catalans. Martine Pouchard.