Les villes eco-intelligentes

| France Bleu | Episode du | Durée : 00:02:55 | RSS | Site Web

Nathalie Simon nous donne ses conseils bien-être

durée : 00:02:55 – Le conseil forme et bien-être France Bleu – La ville intelligente, c’est un **mariage entre les technologies du numérique et les services urbains**. Elle est au service du citoyen comme des entreprises et doit également permettre l’intégration des énergies renouvelables dans les circuits électriques classiques et donc servir **la transition énergétique**.

Le forum de l’économie positive s’est tenu cette année au Havre et ce n’est pas un hasard. La cité océane est considérée depuis quelques années comme un modèle de **ville intelligente**.

Le Havre s’est en effet attaché à adapter les services urbains aux besoins précis des citoyens, par exemple **dématérialiser** les guichets des impôts et supprimer les longues files d’attente. Ce sont ces initiatives qui rendent les villes plus smart.

## **Un phénomène nouveau**

C’est tellement ouvert que le champ des possibilités est énorme. Même si les villes dites intelligentes sont pour beaucoup à l’état encore expérimental, d’autres villes comme Paris, Lyon, Nice, Montpellier ou Marseille pour les plus importantes, développent des services intelligents.

Et au hit\-parade de ceux\-ci, c’est **l’open data** qui arrive en tête.

L’Open data, c’est l’ouverture et le partage des données aux usagers des services publics. Cet échange d’**informations en temps réel** et en anticipation, permet, dans les transports par exemple, de réduire les embouteillages et donc les pics de pollutions dus aux émissions de CO2 des voitures.

La ville intelligente est tournée vers l’écologie et donc possède des transports intelligents. Les transports, ou plutôt leur efficacité font partie des priorités de demain. En fait il y a plusieurs types de ville intelligente et la smart city de l’un n’est pas forcément celle de l’autre. Mais chacune a pour but de **répondre aux besoins des usagers**. Elles repensent notre façon d’agir et surtout intègrent le développement durable dans leurs projets.

## **Eviter le gaspillage**

**La city box**, lauréate du prix de l’innovation des Maires en 2012, permet grâce à des lampadaires connectés de gérer l’éclairage public à distance, en fonction de l’heure mais aussi de la météo et des habitudes de maintenance et du coup de mieux gérer la facture énergétique publique.

Ces box installées aux pieds des lampadaires permettent aussi d’installer des bornes de recharges pour voitures électriques, de mesurer le trafic routier, de détecter des places de parking disponible, d’implanter de la vidéo protection ou encore de mettre des défibrillateurs à disposition. Bref d’**améliorer le cadre de vie de la ville** pour ses usagers.

Il est vrai que la smart city inspire pas mal de méfiance, et que l’idée que nous soyons tous connectés nous fait peur. Et oui notre vie privée pourrait en pâtir… Mais pourrons nous échapper aux progrès technologiques et à nos villes devenues plus intelligentes ???