L’histoire de la Comédie-Française

| | Episode du | Durée : 29:0 | RSS | Site Web

Les mises en scène du langage. Le français sur Internet, l’évolution de l’orthographe, le Camfranglais qu’on parle au Cameroun, et même ailleurs, l’explosion de la littérature francophone tout autour du monde. S’interroger sur la langue n’est pas seulement une curiosité aiguë : c’est un révélateur du monde où nous vivons. Une émission présentée par Yvan Amar.

L’histoire de la Comédie-Française présentée par Martial Poirson, professeur des Universités en histoire, littérature, études théâtrales et économie de la culture.
Plus ancien théâtre d’Europe encore en activité, la Comédie-Française
associe de façon organique une troupe, un répertoire joué en alternance
et un espace de création permanents dans un établissement marqué
par son exceptionnelle pérennité. Son histoire se mêle intimement à celle
des spectacles en France. Emblématique des relations privilégiées autant
qu’ambivalentes entre théâtre et Etat-nation, celle qu’on appelle la « maison
de Molière » alors qu’elle naît sept ans après la mort de son « saint patron », a toujours été investie d’une double vocation : identifier, à chaque époque,
parfois avec retard, les innovations artistiques émergentes, tout en valorisant
un patrimoine littéraire qui ne cesse de s’enrichir .
Glorifiée comme le sanctuaire de la consécration, elle est parfois dénigrée
pour cette même raison. Elle est longtemps appelée « Théâtre-Français »,
en référence à son rôle symbolique aussi bien pour la politique culturelle
nationale que son rayonnement dans le monde. Elle offre ainsi un poste
d’observation sans équivalent du rapport entre culture et pouvoir. Forte
aujourd’hui de ces quatre cents employés issus de plus de soixante-dix
professions, elle permet une plongée unique dans un ensemble de cultures
de métiers relevant de l’artisanat d’art : scénographie, décors, costumes,
machinerie, régies, accessoires…
Cet ouvrage retrace les grandes phases de l’histoire politique, administrative,
juridique, artistique, technique, sociale et économique d’une institution très
présente dans l’imaginaire culturel des Français comme des étrangers.
Il s’appuie sur un exceptionnel fonds d’archives, conservées depuis
sa fondation en 1680, et de nombreuses œuvres émanant de peintres,
sculpteurs, architectes, comédiens ou metteurs en scène. Richement illustré
de 230 documents, pour partie inédits, il articule de manière originale les
regards croisés de la conservatrice-archiviste et de l’historien du théâtre. Il
vise un public étendu, allant des spectateurs de théâtre et des étudiants aux
amateurs d’art et d’histoire.
A lire :
Comédie-Française, Une Histoire du théâtre, de Agathe Sanjuan et de Martial Poirson aux éditions Seuil, à paraître le 18 octobre 2018.