Ma visite du sanctuaire de Las Lejas : cela vaut le coup ?

| Fabrice Dubesset, blogueur {voyageur}, digital nomade, auteur | Episode du | Durée : | RSS | Site Web

Alors, cela vaut-il le coup de venir visiter le sanctuaire de Las Lejas tout au sud de la Colombie ? J’ y suis allé, j’ai vu, je vous raconte. Un site saisissant !Depuis des années, j’ai souvent vu passer sur Instagram et sur Facebook des photos d’une cathédrale située au sud de la Colombie : le sanctuaire de Las Lejas. Et je me suis toujours dit, ha oui, jolie le lieu, il faut que j’y aille !Il faut dire que l’édifice est stylé et surtout, il est situé sur un pont perché au-dessus d’étroites gorges. C’est vraiment photogénique. Oui, ma motivation n’est pas religieuse, je vous l’avoue.Le sanctuaire de Las Lejas fait partie des 7 merveilles de Colombie, une liste de sites choisis par les Colombiens il y a quelques années.Bref, j’étais assez curieux d’aller voir par moi-même cette fameuse église, peu connue des touristes étrangers. L’histoire d’une apparitionL’histoire de la construction du Sanctuaire de Las Lajas est enveloppée de mystère et de légende, remontant à des temps anciens. Selon la tradition locale, l’origine du sanctuaire remonte au XVIIIe siècle, précisément en 1754.La légende raconte l’histoire d’une femme et de sa fille sourde-muette, qui se sont retrouvées prises dans une violente tempête alors qu’elles traversaient le canyon. Alors que la mère priait intensément pour leur salut, un miracle se serait produit. La petite fille aurait soudainement commencé à parler, désignant une silhouette lumineuse sur les rochers du canyon. La silhouette était celle de la Vierge Marie.Cette révélation miraculeuse a suscité un immense élan de dévotion parmi les habitants de la région. Convaincus que l’apparition était un signe divin, ils ont décidé de construire un sanctuaire pour honorer la Vierge Marie. Ils ont commencé par ériger une petite chapelle près du lieu de l’apparition. Au fur et à mesure que la dévotion envers la Vierge grandissait, l’idée de bâtir une structure plus imposante et majestueuse a pris forme.Le projet de construction du sanctuaire a été entrepris par plusieurs générations d’artisans et d’architectes, qui ont consacré leur vie à cette entreprise spirituelle. Le résultat est une prouesse architecturale qui mélange habilement les styles néogothique et colonial espagnol.Une grotte, une femme pauvre et pieuse, un miracle, bref, cela doit vous rappeler un autre lieu de pèlerinage bien connu en France…Le Sanctuaire de Las Lajas a accueilli de nombreuses personnalités du monde entier au fil des ans, attirant l’attention de célébrités et de personnalités religieuses. Des personnalités telles que le pape Jean-Paul II et le pape François ont visité le sanctuaire, soulignant son importance en tant que site religieux d’envergure mondiale.  .cr-oa{ border-radius: 5px ; -moz-border-radius: 5px ; -webkit-border-radius: 5px ; border: 1.2px solid #808080; background-color: #F9F7F6; padding: 10px;} À lire : Visiter Mongui, la fabrique de ballon !  Une belle construction, un site naturelCe qui fait surtout, selon moi, la beauté du site, c’est la position géographique de l’église. Elle est vraiment construite quasiment en surplomb d’étroites gorges, dans une petite vallée près de la frontière vers l’Équateur.Ensuite, il y a l’édifice réussi. La construction du Sanctuaire de Las Lajas est une prouesse architecturale remarquable qui mêle harmonieusement les styles néo-gothique et colonial espagnol. Cette fusion artistique unique lui confère une aura majestueuse et envoûtante qui ne manque pas de captiver tous ceux qui le visitent.Dès le premier regard, l’extérieur du sanctuaire est impressionnant. La façade est ornée d’une profusion de détails architecturaux, avec des sculptures finement ciselées représentant des scènes bibliques et des figures sacrées. Les flèches élancées s’élèvent vers le ciel, symbolisant l’élévation spirituelle des fidèles. Les arches délicates ajoutent une touche d’élégance et de grâce à l’ensemble du bâtiment.Un élément architectural remarquable est le pont qui enjambe le canyon, reliant les deux côtés de l’édifice. Ce pont, construit en pierre, offre non seulement un moyen de traverser le canyon, mais il permet également aux visiteurs d’admirer des vues spectaculaires sur le paysage environnant.L’intérieur du Sanctuaire de Las Lajas est moins intéressant je trouve. Les vitraux colorés laissent filtrer des faisceaux de lumière multicolores, créant une atmosphère mystique et apaisante. Les murs sont ornés de fresques représentant des scènes religieuses et des icônes vénérées par les fidèles.Au sous-sol, vous trouverez une crypte et un petit musée sur l’histoire du site. Entrée : 10 000 pesos.Un sentier vous permet d’observer l’Église à partir d’une plateforme près d’une chute d’eau. Le Miracle de l’Éclair :Une des légendes les plus célèbres associées au sanctuaire est celle de « l’éclair miraculeux ». Selon la tradition locale, au début du XIXe siècle, un éclair aurait frappé le rocher où se trouve maintenant le sanctuaire. Le phénomène aurait laissé une marque en forme de croix sur la paroi, ce qui a renforcé la croyance que cet endroit était béni et sacré. Conseils pratiques–Louer une voiture pour un road trip de fou !–Liste des hôtels -Tour visite du sanctuaire ! -Vols pas chers !–Carte eSIM pour la Colombie Spectacle nocturneDes jeux de lumière éclairent d’une belle façon le sanctuaire de Las Lejas le soir venu, c’est à dire vers 18h15. Je vous conseille vraiment de rester jusqu’à cette heure, voir vers jusqu’à 19h afin d’en profiter pleinement.Le top ensuite, c’est de repartir en téléphérique. Oui, des cabines enjambent les gorges jusqu’à un village proche de la grande route. C’est vraiment sympa de voir la cathédrale illuminée s’éloigner ainsi. .cr-oa{ border-radius: 5px ; -moz-border-radius: 5px ; -webkit-border-radius: 5px ; border: 1.2px solid #808080; background-color: #F9F7F6; padding: 10px;} À lire : Louer une voiture en Colombie : le guide !  Conseils pratiques pour la visite du sanctuaire de Las LejasMeilleure période pour visiter : Les températures sont généralement agréables toute l’année dans cette région de la Colombie, mais la saison sèche, entre décembre et mars, est souvent considérée comme la meilleure période pour visiter. Cependant, évitez les mois de novembre et avril, car les pluies peuvent être plus abondantes.Tenue vestimentaire : Le sanctuaire étant un lieu religieux, il est préférable de s’habiller modestement par respect pour les croyances locales.Heures d’ouverture : Le sanctuaire est ouvert tous les jours de la semaine. Les heures d’ouverture peuvent varier, donc assurez-vous de vérifier les horaires avant votre visite.TourDes agences vendent la visite incluant le transport aller-retour en voiture. En général, ils proposent de se rendre au cimetière de Tucan en Équateur, juste de l’autre côté de la frontière à 30 mn de las Lajas. Je vous conseil, la visite du cimetière vaut le détour.Voici le tour que nous avons pris, infos et réservations ici. Départ à 11h de Pasto.Accessibilité : Le sanctuaire est accessible aux personnes à mobilité réduite grâce à des rampes et des ascenseurs. Si vous avez des besoins spécifiques, n’hésitez pas à contacter le personnel du sanctuaire pour organiser votre visite en conséquence.Évitez les jours fériés et les week-ends : Les jours fériés et les week-ends peuvent être particulièrement fréquentés, ce qui peut entraîner des temps d’attente plus longs pour accéder au sanctuaire. Si possible, planifiez votre visite en dehors de ces périodes.Soyez attentif aux heures de célébration : Si vous souhaitez assister à une cérémonie religieuse spécifique, renseignez-vous sur les horaires des messes et des prières pour ne pas les manquer.Quand je suis passé, un samedi, il y avait une messe à 17h. .cr-oa{ border-radius: 5px ; -moz-border-radius: 5px ; -webkit-border-radius: 5px ; border: 1.2px solid #808080; background-color: #F9F7F6; padding: 10px;} À lire : Apprendre la salsa en Colombie !  Hébergement :Si vous prévoyez de séjourner à proximité du sanctuaire, il existe des hôtels tout proches dans les rues accèdent au site. Mais bon, pas terrible…Non, il vaut mieux loger à Pasto, clairement.Voici ici la liste des hôtels à Pasto Perso, nous avons opté pour l’hôtel Plaza Carnaval, situé…vous avez compris !En plein centre donc, parfait. Et une terrasse sympa pour la vue sur la ville. Autres conseilsL’accès au site est gratuit. Il est situé à 2h de Pasto. Aujourd’hui, le sanctuaire continue d’attirer des milliers de pèlerins et de visiteurs chaque année, qui viennent pour contempler cette splendeur architecturale chargée d’histoire et de spiritualité.Si vous n’êtes pas là-dedans, la visite vaut quand même le détour.Je ne regrette pas du tout ma visite, ce fut un chouette moment.Et vous, vous avez aimé ?