Patrick Laupin – L’être et sa parole. (4/4) : Ce qui fait mal qu’on aime encore.

| France Culture | Episode du | Durée : 00:03:40 | RSS | Site Web

Jacques Bonnaffé lit la poésie

durée : 00:03:40 – Jacques Bonnaffé lit la poésie – par : Jacques Bonnaffé – "Ce qui est profond ne se cache pas. Il se devine sous les yeux. Le ruban gris des fumées d’usine. Les vitres du voyage. Le tocsin maraudeur des portières. Le vert horloger des prairies marée basse. La terre sans escale. Arbres de Judée et rose d’amandier qui périssent dans le vent." – réalisé par : Manoushak Fashahi