Session live Julia Sarr x Kiala & The Afroblaster, spéciale Festival Rares Talents «Mbôgi i ngii Hilaire Penda» – 24/03/2019

| | Episode du | Durée : | RSS | Site Web

De Mozart à Marilyn Manson... C’est Le rendez-vous transmusical de RFI présenté par Laurence Aloir, avec des portraits, des reportages, des chroniques, les nouvelles sessions live du studiOne à Issy-les-Moulineaux et la tournée des festivals.

Basés à Montreuil en Seine-Saint-Denis depuis 2008, les Rares Talents fonctionnent comme un réseau d’artistes de divers horizons et de professionnels de la culture, tous réunis dans le but de promouvoir les talents musicaux et d’accompagner les créations inédites. Ils favorisent et multiplient les rencontres musicales entre artistes de renommée internationale et talents émergents, et mettent leur savoir-faire et leurs réseaux artistiques au service de projets de solidarité, d’éveil ou d’éducation.
– Rares Talents, le site
– RIP Hilaire Penda

Pour la 8ème édition, nous recevons Kiala & The Afroblaster et Julia Sarr.
Julia Sarr
Julian Sarr est une chanteuse d’origine sénégalaise qui a démarré sa carrière en tant que choriste, la liste de ses collaborations est impressionnante : Féla, Mc Solaar, Youssou N’Dour, Oumou Sangaré, Salif Keïta, Alpha Blondy, Miriam Makeba, Lokua Kanza, mais aussi Jean-Jacques Goldman, Francis Cabrel. Elle a déjà sorti 2 albums solo, et prépare un 3ème avec Fred Soul.
– Julia Sarr page Facebook
– Fred Soul site
– Julia Sarr video de l’album Daraludul Yow 2014

Kiala & The Afroblaster
David Nzavotunga est un ancien de l’orchestre Egypt 80 avec Féla. A Paris, le musicien angolais grandi au Congo, monte le groupe Ghettoblaster, 2 Français Stéphane Blaes et Romain Pugebet qui devient le 1er groupe d’afrobeat en Europe. Puis, il part au Japon, vivre avec son épouse japonaise. Nous sommes à la fin des années 90. Kiala a décidé de reformer en 1999 le groupe Ghettoblaster, de ce comeback est né l’album Niger River en 2003.
Toutefois, il n’y avait pas assez de volonté de la part des membres pour alimenter le projet dans la durée, alors Kiala s’est dirigé vers le producteur parisien Doctor L et son collectif Psyco, et il a contribué à la sortie d’albums légendaires comme Psyco on da Bus (avec son vieil ami Tony Allen) et Electrobeat de Bamako (avec Issa Bagayoko).
En 2009, il enregistre l’album solo One Race mettant en vedette des musiciens francophones comme Rody Cereyon à la basse, Cyril Atef à la batterie, chapeauté par le producteur Slim Pézin.
Hilaire Penda et Cyril Atef sont au cœur de la rythmique du nouvel album de Kiala : « Money ».
« J’ai un grand respect pour Hilaire », dit Kiala, « il est comme mon frère ».  Tous les beats que Kiala a posés, morceaux par morceaux, au fil des années qui sont passées, tous sont distillés dans les chansons du premier album Money. Toute cette richesse d’expérience a refait surface, des Afrobeats riches et nouveaux.
Kiala affirme que les chansons doivent avoir quelque chose à dire sur le monde dans lequel nous vivons. Et elles doivent le dire fort !
« Être Africain, que cela vous plaise ou non, vous devez l’avoir politiquement, idéologiquement à l’intérieur. C’est ça l’afrobeat. C’est comme le reggae : le reggae c’est prêcher, non pas les choses négatives, mais les choses que tu vois ».
– Kiala & The Afroblaster
– Kiala EPK Money

Titres interprétés
Live1 Kalia & the Afroblaster Money
Live2 Julia Sarr Sentoo (« la femme qui n’a pas eu d’enfant » et qui fait un procès à la nature)
Itw Hilaire Penda 2018 (archives MdM 2018) sur Rares talents et son projet de Centre des Cultures d’Afrique
Live3 Hilaire Penda + Magik Malik 2018 Experience Afrobeat numéro 3 (archives MdM 2018_compo Magik Malik)
Live4 Julia Sarr  Prayers (nouveau titre, chant d’exil & lettre à ma Mère)
Live5 Kalia & the Afroblaster They use us
Julia Sarr, chant (Cd en cours de production avec Fred Soul)
Fred Soul, piano
Kiala & the Afroblaster Cd Money
Kiala (David Nzavotunga), guitare, chant
Michel Loumouma, basse
Cyril Atef, batterie
Swala Emati, chœur
 
DIAPORAMA