Une école pour les réfugiés des camps en Grèce

| | Episode du | Durée : 19:30 | RSS | Site Web

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault. - Diffusions vers les antennes Monde: du lundi au vendredi à 12h40 (TU) ; du mardi au samedi à 04h40 (TU). - Diffusions vers toutes cibles: du lundi au vendredi, sauf mardi à 17h40 (TU). - Diffusions vers la Roumanie à 21h10 (TU). - Diffusions vers l’antenne Monde et Paris, du lundi au vendredi à 23h10 (TU).

Après l’exil, le retour à une vie presque normale pour les enfants réfugiés en Grèce. D’ici la fin de ce mois de janvier 2017, plus de 7000 d’entre eux devraient être scolarisés. C’est en tout cas l’objectif du ministère de l’Education: mais, les enfants de 6 à 15 ans qui vivent dans des camps ne sont pas tout de suite intégrés dans le système scolaire classique. Le gouvernement a préféré créer ce qu’il appelle des classes d’accueil, dans lesquelles les réfugiés et migrants ne seront pas mélangés avec les Grecs. Une intégration pas à pas qui soulève aussi des critiques. Le reportage de Charlotte Stiévenard.
« Décoloniser le programme de philo » : à Londres, l’initiative d’un syndicat étudiant suscite de l’incompréhension, mais aussi quelques réactions positives. Les étudiants de l’université SOAS, spécialisée dans les études africaines et asiatiques, estiment qu’on étudie encore trop les philosophes blancs, occidentaux et les hommes. La presse a été la première à réagir, Marie Billon.

E-santé en Estonie. En Europe, l’Estonie est sans doute l’un des pays les plus avancés dans l’usage des nouvelles technologies au quotidien : depuis 2005, les Estoniens votent par Internet, les enfants apprennent le code informatique à l’école, toutes les transactions bancaires se font en ligne. Le domaine de la santé ne fait pas exception, avec une accélération, ces derniers mois, du programme lancé en 2008 pour développer les services médicaux en ligne. Le reportage de Marielle Vitureau à Tallin.
Sortir en Europe: Lodz, capitale polonaise du cinéma. Maya Szymanowska.